CAN 2022 : la Gambie sanctionnée pour n’avoir pas respecté
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-DIVERS

CAN 2022 : la Gambie sanctionnée pour n’avoir pas respecté "les valeurs d’intégrité sportive’’


Dakar, 8 déc (APS) - La Confédération africaine de football (CAF), estimant que la Fédération gambienne de football n’a "pas respecté les valeurs de loyauté, d’intégrité sportives et les règles du fairplay concernant l’accueil de la délégation gabonaise" lors de la 4-ème journée des éliminatoires de la CAN 2021, a annoncé avoir infligé une amende de 100.000 dollars dont la moitié avec sursis à la partie gambienne.

A leur arrivée en Gambie, les joueurs de l’équipe nationale gabonaise étaient restés bloqués à l’aéroport, dimanche 15 novembre, à la veille d’un match crucial. Ils ont finalement pu monter dans le bus et quitter l’aéroport peu avant 6 heures du matin.

 
Toute la délégation de l’équipe gabonaise a passé la nuit dans l’enceinte de l’aéroport, dormant à même le sol, selon le jury disciplinaire de la CAF, réuni en visioconférence dimanche dernier.
 
Sur cette base, "le Jury disciplinaire de la CAF a décidé d’infliger à la fédération gambienne une amende de 100 000 dollars dont 50 000 dollars avec sursis à condition que la fédération gambienne ne soit pas reconnue coupable d’une infraction similaire au cours des vingt-quatre (24) prochains mois", indique un communiqué.
 
Les Scorpions avaient battu les Panthères 2-1 lors de cette rencontre comptant pour la 4-ème journée des éliminatoires de la CAN 2022.

Sur le même match, le jury disciplinaire a aussi sanctionné la star des Panthères, Pierre-Emerick Aubameyang coupable d’avoir ’’publiquement diffusé sur les réseaux sociaux des contenus dégradants et offensants portant à l’honneur et à l’image de la Confédération africaine de football’’.

Pour cela, la Fédération gabonaise de football doit payer une amende de 10.000 dollars pour le manquement de son attaquant, poursuit la même source.
 
Le jury disciplinaire de la CAF a par ailleurs décidé, à l’issue de la même réunion, de suspendre Ibrahima Hassan, un joueur des Pyramids FC (Egypte) testé positif à un produit dopant.
 
Il a décidé de suspendre le joueur pour une durée de deux (2) ans, dont vingt-deux (22) mois avec sursis, à condition que le joueur ne soit pas reconnu coupable d’une infraction similaire au cours des deux prochaines années. 
 
"Par conséquent, Ibrahim Hassan est suspendu pour deux (2) mois à compter de la date de sa demande d’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques, à savoir du 18 novembre 2020 au 18 janvier 2021", précise le communiqué publié par la CAF.
 
Le sélectionneur du Soudan, Hubert Velud, pour avoir agressé verbalement un arbitre, s’est vu infliger une amende de 10.000 dollars, la Fédération mauritanienne de football (FFRIM) devant s’acquitter du même montant pour des jets de fumigènes lors du match Mauritanie-Burundi.
 
Selon le communiqué, ce jet de fumigènes a occasionné une interruption de cette rencontre entre les deux équipes, comptant pour la 3-ème journée des éliminatoires de la CAN, rencontre qui s’était soldée par un nul 1-1.

SD/BK/ASG