CAN 2021 : la qualification de la Gambie récompense les progrès de ce pays, selon son sélectionneur
APS
SENEGAL-AFRIQUE-FOOTBALL

CAN 2021 : la qualification de la Gambie récompense les progrès de ce pays, selon son sélectionneur

Dakar, 26 mars (APS) - La qualification de la Gambie pour sa première Coupe d’Afrique des nations récompense les progrès faits par ce pays depuis quelques années et confirme la qualité de ses joueurs et la belle organisation mise en place par la Fédération gambienne de football et le staff technique des Scorpions, explique leur sélectionneur, Tom Saintfiet.
 
‘’A notre arrivée en juillet 2018, on a remarqué un potentiel extraordinaire dans ce pays, aussi bien sur le plan local qu’à l’étranger’’, a rappelé le technicien belge dans un entretien avec l’APS.
 
C’est finalement l’Algérie, futur champion d’Afrique, qui avait barré la route à la Gambie, mais les Scorpions avaient profité des préparatifs de la CAN 2019 pour se jauger contre de grandes nations, avec des ‘’résultats probants’’ contre le Maroc, le Bénin et la Guinée, s’est-il souvenu.
 
Selon Tom Saintfiet, le même état d’esprit a prévalu chez les Scorpions, lors des éliminatoires de la CAN 2021.
 
‘’Nous étions tombés dans une poule relevée avec la RD Congo, le Gabon et l’Angola, mais on se disait que c’était possible au vu de notre qualité’’, a souligné le technicien, vingt-quatre heures après la victoire sur l’Angola (1-0), qui qualifie la Gambie à la Coupe d’Afrique des nations, pour la première fois.
 
Les Scorpions avaient débuté les qualifications par une victoire (3-1) à Luanda contre l’Angola, ce qui a créé un déclic dans la tête des joueurs et du sélectionneur, selon qui ‘’tout devenait possible’’ à partir de ce moment-là.
 
Tom Saintfiet, qui a coaché six sélections nationales, a aussi félicité la Fédération gambienne de football qui a été, selon lui, ‘’professionnelle dans son organisation’’, ainsi que ‘’toutes les autorités’’ du pays.
 
‘’La différence, c’est que la Fédération gambienne de football n’a jamais lâché les joueurs et le staff technique’’, a-t-il insisté, soulignant que personne n’aurait imaginé les absences de la RD Congo, du Togo et de la Zambie à la prochaine phase finale de la CAN.
 
‘’Cela veut dire que les autres ont travaillé et progressent’’, a fait valoir le technicien belge, se réjouissant d’avance de la possibilité pour ses joueurs de se mesurer à la crème du football continental.
 
A la CAN, la Gambie veut ‘’jouer un très beau football pour gagner ses matchs’’, a ajouté son sélectionneur, ravi de cette nouvelle aventure qui va se présenter à son groupe de performance.
 
‘’Nous voulons que cette qualification soit le début d’un processus, pour que le football gambien ne rate plus jamais une phase finale de la CAN’’, a-t-il dit, pronostiquant une victoire finale de l’Algérie, du Sénégal ou du Nigeria.

SD/BK/ASG/ESF