CAN 2019 : 15 techniciens pour une première expérience
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-PRESENTATION

CAN 2019 : 15 techniciens pour une première expérience


Dakar, 21 juin (APS) – La CAN 2019 qui débute ce vendredi sera l’occasion pour 15 techniciens de découvrir cette grand-mess du football africain avec justement deux bizuths : le sélectionneur du pays organisateur, le Mexicain Javier Aguirre et le Zimbabwéen Sunday Chidzambwa.



Champion d’Afrique avec le Nigeria en 1994, en Tunisie, le sélectionneur de la Tanzanie, Emmanuel Amunike, sera à sa première expérience dans cette CAN seniors après avoir dirigé la sélection nigériane des U17 en phase finale de la catégorie.


D’ailleurs, dans la poule C, celle du Sénégal, Aliou Cissé, qui va prendre part à sa deuxième phase finale de CAN en tant que coach après celle de 2017 (Gabon), fera face à trois entraineurs qui feront leur baptême du feu. 


Outre le Nigérian Amunike, le Français Sébastien Migné du Kenya, qui a été toutefois adjoint de Claude le Roy quand ce dernier était sur le banc des Diables Rouges du Congo, et Djamel Belmadi de l’Algérie vont faire leurs premiers pas en tant que titulaires du banc de touche dans une phase finale de CAN. 


Dans cette liste des techniciens qui vont démarrer leur première expérience en CAN, il y a Stuart Baxter (Afrique du Sud), Sébastien Migné (Kenya), Ibrahima Kamara (Côte d’Ivoire), Djamel Belmadi (Algérie), Nicolas Dupuis (Madagascar), Olivier Niyungeko (Burundi), Sébastien Desabre (Ouganda), Corentin Martins (Mauritanie), Sunday Chidzambwa (Zimbabwe), Srdan Vasiljevic (Angola), Mohamed Magassouba (Mali), Ricardo Manneti (Namibie) et Clarence Seedorf (Cameroun).


Outre Aliou Cissé, le Ghanéen Kwesi Appiah et le Bissau Guinéen Baciro Candé seront à leur deuxième expérience à la CAN.


L’autre local de cette CAN, le Congolais Florent Ibenge qui a la particularité de coacher un club, le Vita Club de Kinshasa, fait partie des plus expérimentés, puisqu’il disputera en Egypte sa 4-ème phase finale d’affilée après celles de 2013, 2015, 2017.


Les Français Alain Giresse et Hervé Renard, qui a remporté deux victoires à la CAN en 2012 avec la Zambie et 2015 avec la Côte d’Ivoire, seront à leur 5-ème phase finale de CAN.


Quant à leur compatriote Michel Dussuyer, qui a permis au Bénin de faire son retour après une éclipse de neuf ans, il sera à sa 6-ème phase finale de CAN.


Agé de 60 ans, le technicien français avait conduit le Syli de Guinée à la CAN 2004 en Tunisie pour la première fois de sa carrière.


L’ancien gardien de but reconverti a ensuite poursuivi sur les bancs du Bénin, qu’il a qualifié pour les phases finales de la CAN 2008 au Ghana et 2010 en Angola. 


Dussuyer est revenu en Guinée, dont il a conduit l’équipe à la CAN 2015 en Guinée Equatoriale. En 2017, il est appelé sur le banc de la Côte d’Ivoire, qui a été éliminée dès le premier tour malgré son titre de champion d’Afrique.


Pour la 6-ème fois de son histoire, la 3-ème sur le banc du Bénin, le technicien français va tenter de faire passer son équipe le second tour.


SD/ASG