CAN 2017 : Toutes les conditions sont réunies pour avoir une belle fête (diplomate)
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-POLITIQUE

CAN 2017 : Toutes les conditions sont réunies pour avoir une belle fête (diplomate)

Dakar, 10 jan (APS) – Toutes les conditions sont réunies pour qu’il y ait une belle fête du football africain au Gabon durant la CAN 2017 (14 janvier au 5 février), a déclaré ce mardi son ambassadeur au Sénégal, Régis Onanga Mamadou Ndiaye, invité de la rédaction de l’Agence de presse sénégalaise (APS).

‘’C’est comme lors des Jeux olympiques à Rio (Brésil). Il y a eu des informations et des rumeurs, mais on a assisté à une belle fête malgré certaines craintes’’, a rappelé le diplomate gabonais. Il souligne que son pays va offrir à l’Afrique et au monde une belle fête à travers un bon sens de l’hospitalité.

Et au sujet de l’appel au boycott relayé par les médias, le diplomate établi à Dakar et qui représente aussi son pays en Guinée Bissau, en Guinée, en Gambie et au Cap Vert a tenu à relativiser. ‘’Je sais qu’un opposant politique a le sens des responsabilités et agira en homme d’Etat pour préserver les intérêts de son pays’’, a-t-il dit. Il assure que le Gabon offrira ce qu’il a de meilleurs pour cette grande fête du football africain.

‘’Ce sera un brassage pour l’ensemble de la jeunesse du continent et les jeunes Gabonais qui aspirent à embrasser une carrière de footballeur auront sous leurs yeux les meilleurs représentants du continent dans les meilleurs championnats du monde’’, a-t-il dit.

Des militants de la "société civile" gabonaise soutenant l’opposant Jean Ping, qui conteste la réélection en août du président Ali Bongo Ondimba, ont appelé lundi au "boycott" de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2017) qui débute samedi au Gabon, et ce, jusqu’au 5 février. Des journaux proches de l’opposition avaient lancé ces dernières semaines des appels similaires.

Près de six mois après le scrutin présidentiel d’août 2016 et la proclamation d’Ali Bongo comme vainqueur du scrutin, le blocage est total entre le pouvoir et l’opposition emmenée par Jean Ping.

Le Gabon est un Etat de droit et force restera à la loi, a indiqué le diplomate gabonais. Au sujet de l’équipe du Sénégal qui évoluera à Franceville, il a déclaré qu’"elle sera comme à domicile’’.

‘’Il y a environ 13.000 Sénégalais immatriculés au Gabon et je suis certain que la majorité fera le déplacement pour aller soutenir les Lions’’, a-t-il dit. Il indique que la situation géographique de son pays offre la possibilité aux supporters de venir voir à l’œuvre les meilleures sélections africaines. 

SD/ASG