CAN 2017 :
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SELECTION

CAN 2017 : "Les titulaires habituels laissés au repos contre l’Algérie ne vont pas manquer de rythme" (DTN)


+++De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo+++

Franceville (Gabon), 24 jan (APS) – Les titulaires habituels-à l’exception du défenseur Kara Mbodj au repos lundi lors du match contre l’Algérie- et qui resteront une dizaine de jours sans faire de la compétition, ne vont pas manquer de rythme, a assuré ce mardi le directeur technique national (DTN), Mayacine Mar.



"Il n’y a pas de risque qu’ils manquent de compétition et cette coupure était importante pour certains", a expliqué le DTN, interrogé à ce sujet.


Pour le match contre l’Algérie, Aliou Cissé a reposé la plupart des titulaires, lesquels resteront 10 jours sans avoir de match à jouer.


"C’est une bonne chose de faire reposer certains à l’image de Gana (Idrissa Gana Guèye), qui a beaucoup joué avec son club. Et vous avez remarqué qu’il a connu des débuts difficiles contre la Tunisie", a relevé le DTN, présent à la Maison de la presse avec une délégation de la Fédération sénégalaise de football (FSF).


Un programme a été mis en place dans ce sens pour que tout le monde puisse être dans le bain, a-t-il dit.


Dans le cadre de la préparation, le médecin des Lions, Abdourahmane Fédior, a rappelé cette partie importante qui a été faite au Congo.


"C’était pour permettre aux Lions de s’acclimater facilement. Et actuellement, le plus important c’est la récupération des pertes en eau dues au temps qu’il fait", a ajouté le médecin des Lions.


Au sujet des joueurs, il a fait savoir que les voyants sont au vert, soulignant que Sadio Mané, qui avait reçu un coup, a été préservé pour le match contre l’Algérie.


"D’ailleurs, il ne s’était même pas entraîné", a-t-il dit. Il a signalé que le sociétaire de Liverpool a repris le chemin des entraînements avec ses coéquipiers.


A ce niveau, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor, a loué la collaboration avec les clubs de Naples et de Liverpool qui avaient dépêché des kinés pour prendre en charge leurs joueurs. "Ce n’était pas souvent le cas", a-t-il rappelé.


Kalidou Koulibaly, qui était blessé, est arrivé en sélection avec un praticien dépêché par son club.


Sadio Mané, quant à lui, ne souffrait d’aucune blessure, mais son club a tenu à le faire accompagner d’un kiné qui continue "de travailler avec le staff médical", a ajouté Dr Fédior.

SD/ASG