CAN 2017 : les techniciens locaux assurent leur première
APS
AFRIQUE-FOOTBALL

CAN 2017 : les techniciens locaux assurent leur première

+++De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo+++

Franceville (Gabon), 17 jan (APS) - Les quatre techniciens africains présents à la CAN à la CAN 2017 (14 janvier-5 mai) ont réussi leur première, en réussissant au minimum un résultat nul pour leur entrée en matière dans cette compétition.

Aliou Cissé, le sélectionneur des lions du Sénégal, a mené son équipe à la victoire (2-0) face à la Tunisie conduite par Henri Kasperczak, un expérimenté technicien présent en Afrique depuis les années 1990.

A l’image de Cissé, Florent Ibenge, le sélectionneur de la RD Congo, a lui aussi réussi à inscrire trois points mardi contre le Maroc dirigé par Hervé Renard, double champion d’Afrique avec la Zambie (2012) et la Côte d’Ivoire en 2015.

Ibenge avait déjà conduit l’équipe locale de la RD Congo à la victoire au CHAN (Championnat d’Afrique des nations) en février dernier au Rwanda.

Le technicien congolais, qui entraîne aussi le Vita Club de Kinshasa, avait pris la 3-ème place avec les Léopards locaux en 2015, Calisto Pasuwa, le sélectionneur du Zimbabwe, compte aussi parmi les techniciens locaux ayant soigné leur entrée en matière.

Il a frôlé l’exploit contre les Fennecs d’Algérie du Belge Georges Leekens, revenus au score 2-2 face aux Warriors.

S’y ajoute Baciro Candé de la Guinée Bissau, un sélectionneur qui a fait sensation lors du match d’ouverture, en contraignant au nul l’équipe du Gabon à l’issue d’un match (1-1).

Après avoir éliminé la Zambie et le Congo, tous deux anciens champions d’Afrique respectivement en 2015 et en 1972, lors de la phase des qualifications, Candé a frappé un grand coup contre le pays organisateur et son technicien espagnol José Antonio Camacho, recruté à prix d’or.

Ce dernier a été recruté en novembre dernier en lieu et place du Portugais José Costa limogé.

SD/BK/MKB