CAN 2017 : Le Cameroun ’’puissant devant’’ mais  ’’prenable en défense’’
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-ANALYSE

CAN 2017 : Le Cameroun ’’puissant devant’’ mais ’’prenable en défense’’

+++De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo+++

Franceville (Gabon), 23 jan (APS) – Le Cameroun, adversaire du Sénégal en quart de finale de la CAN 2017, dispose d’une équipe "puissante et redoutable" en attaque mais "très prenable en défense", selon des joueurs et techniciens ayant joué contre les Lions Indomptables en match de poule.


"Je peux vous dire que le Cameroun reste toujours un gros morceau et une équipe de compétiteurs", avance d’emblée le sélectionneur de la Guinée Bissau, Baciro Candé, informant que cette équipe "est plus forte" devant.

"Le Cameroun laisse beaucoup de failles derrière et avec la force de frappe du Sénégal, il risque d’avoir des problèmes", a expliqué en pulaar le technicien bissau-guinéen à l’envoyé spécial de l’APS.

"Le Sénégal dispose largement des moyens après ce qu’il a démontré contre la Tunisie et le Zimbabwe pour s’en sortir", ajoute le responsable des Djurtus qui selon lui, ont perdu par "inexpérience".

"Nous avions eu le ballon de 2-0 mais par manque de concentration, on l’a raté et sur le contre, ils ont réussi à revenir", se souvient le sélectionneur bissau-giunéen estimant que c’est une équipe très prenable.

L’attaquant bissau-guinéen, Frédéric Mendy qui a raté le ballon de 2-0 contre le Cameroun, pense la même chose sur la fragilité défensive des Lions Indomptables.

"Nous avons manqué de chance et on s’est précipité au lieu de se concentrer davantage sur certaines phases offensives", regrette l’attaquant bissau-guinéen estimant que le Sénégal sera "son propre" adversaire contre le Cameroun.

"Si on prend les choses avec sérieux, ça doit passer", indique l’attaquant qui évolue en Corée du Sud après avoir joué en France, à Singapore et au Portugal.

Le Burkinabé Bertrand Traoré, auteur du 2-ème but de son équipe contre la Guinée Bissau, battue, 2-0, ce dimanche, insiste sur l’esprit de compétiteur des Lions Indomptables.

"Ce sera du 50-50 pour ces quarts de finale, le Sénégal a montré de belles choses mais le Cameroun a un gros potentiel notamment en attaque", a-t-il dit évoquant la puissance athlétique et physique des Lions Indomptables.

"Avec eux, il ne faut surtout pas laisser le soin de peser sur la partie", a averti l’attaquant des Etalons qui avaient fait un nul, 1-1, contre les Lions Indomptables lors de leur confrontation, le 14 janvier, à Libreville.

SD/OID