CAN 2017 : Le Burkina Faso et le Ghana toujours en course pour succéder à la Côte d’Ivoire
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-POINT

CAN 2017 : Le Burkina Faso et le Ghana toujours en course pour succéder à la Côte d’Ivoire

+++ De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo+++
 
Franceville (Gabon), 30 jan (APS) – Les Etalons du Burkina Faso et les Black Stars du Ghana qualifiés en demi-finales sont toujours en course pour la succession des Eléphants de Côte d’Ivoire et confortent la place du football ouest-africain sur l’échiquier continental.
 
 
Finaliste de la CAN en 2013, le Burkina Faso avait été éliminé au premier tour de la dernière édition. Pour cette présente édition, il réussit après les matchs de poule, à être présent dans le carré d’as.
 
Les Etalons, arrivés premiers du groupe A devant le Cameroun et le pays organisateur, le Gabon, ont déjoué encore les pronostics pour éliminer les Aigles de Carthage en quart de finale.
 
Pourtant sur l’ensemble de la partie, la victoire 2-0 du Burkina Faso ne souffrait d’aucun doute tellement il a bien mené sa barque contre la Tunisie.
 
Quant au Ghana qui sera opposé au Cameroun, tombeur du Sénégal aux tirs au but (5-4 et 0-0 après 120 minutes de jeu), est un habitué du carré d’as. Ils ont sorti (2-1) les Léopards de la Rd Congo qui ont dominé leur poule lors de la première phase.
 
En 2015, les Black Stars avaient perdu la finale aux tirs au but contre les Eléphants. L’équipe ghanéenne conduite par les frères Ayew (André et Jordan), tous les deux buteurs en quart de finale, a l’occasion de prendre sa revanche en demi-finale contre le Cameroun qui l’avait éliminée en 2008 lors de la CAN que le Ghana avait organisée.
 
Et comme en 2015 avec le Ghana et la Côte d’Ivoire, l’Afrique de l’ouest a la possibilité de placer deux pays en finale.

SD/ASB/PON