CAN 2017 : l’Algérie n’a pas encore étudié la possibilité de se substituer au Gabon (ministre)
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-ORGANISATION

CAN 2017 : l’Algérie n’a pas encore étudié la possibilité de se substituer au Gabon (ministre)

Dakar, 8 sept (APS) – L’Algérie candidate malheureuse à l’organisation de la CAN 2017 au profit du Gabon, n’a pas encore étudié la question de se substituer au pays organisateur en proie à des troubles socio-politiques après la réélection du président Ali Bongo Ondimba, a déclaré son ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali.
 
‘’Cette idée n’est pas pour le moment à l’ordre du jour’’, a dit le ministre algérien cité par l’agence officielle (Algérie presse service, APS).
 
‘’ Si les organisateurs faisaient la demande d’abriter ce rendez-vous continental, la question sera posée au gouvernement et c’est au président de la République de prendre la décision adéquate’’,a indiqué le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports 
 
 L’Algérie considérée à l’époque comme favorite à l’organisation de la CAN 2017, a vu sa candidature échouer au profit de celle du Gabon finalement retenu par le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) en avril 2015.
 
Un échec qui a été mal vécu en Algérie à l’époque et si l’on en croit le ministre de sports algérien si la CAF demande à son pays de prendre le relais, ‘’un grand travail doit être fait en coordination avec la Fédération algérien’’.
 
Pour la CAN 2015, la CAF s’était rabattue sur la Guinée Equatoriale après la décision du Maroc de faire reporter la compétition sur son sol pour cause d’Ebola.
 
En attendant, le patron du sport algérien a appelé à ses compatriotes à ‘’se mobiliser autour de la sélection nationale et de réunir toutes les conditions d’une bonne préparation des rendez-vous de la CAN 2017 et des éliminatoires de la Coupe du monde 2018’’.
 
Les Fennecs d’Algérie, leaders du classement FIFA pour la zone Afrique, ont remporté le groupe J des éliminatoires de la CAN 2017 avec cinq victoires et un nul.
 
SD/ASB