CAN 2017 : la Guinée-Bissau attend toujours ses primes (médias)
APS
AFRIQUE-FOOTBALL

CAN 2017 : la Guinée-Bissau attend toujours ses primes (médias)

Dakar, 9 jan (APS) – L’équipe de la Guinée-Bissau n’a pas encore perçu les primes promises par les autorités bissau-guinéennes après sa qualification historique à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football, rapportent plusieurs médias, citant l’agence de presse portugaise Lusa.

Trois cadres des Djurtus attendus au Gabon mercredi prochain ont rencontré le président bissau-guinéen, José Mario Vaz, en vue du paiement des primes, selon cette agence.

Mais Lusa n’a toutefois pas fait mention de la suite donnée par les autorités de la Guinée-Bissau à la rencontre des autorités avec les joueurs.

Selon elle, le gouvernement bissau-guinéen avait promis de prendre en charge des matchs amicaux de préparation de la CAN 2017 (14 janvier-5 février).

Mais, à quelques jours du coup d’envoi de la compétition, la Guinée-Bissau n’a joué aucune rencontre amicale de préparation.

Les Djurtus doivent jouer le match d’ouverture de la CAN contre les Panthères du Gabon.

Lundi, ils étaient encore à Bissau où ils font leur préparation.

Ancienne colonie portugaise indépendante en 1974, la Guinée-Bissau connait de graves difficultés politiques et économiques.

Son équipe nationale a réussi un véritable exploit en se qualifiant à la phase finale de la CAN 2017, en jouant les éliminatoires dans une poule comprenant deux champions d’Afrique, le Congo- Brazzaville (1972) et la Zambie (2012).

L’équipe du Zimbabwe qui a renoncé samedi à son voyage au Cameroun, où elle devait faire un stage de préparation de la CAN pour le retard observé dans le paiement des primes, a finalement rejoint son camp de base, ce lundi, annoncent des médias locaux.

Au Cameroun, les Warriors doivent jouer un match amical contre les Lions Indomptables du Cameroun, ce mardi.

SD/ESF