CAN 1990 : Claude Le Roy n’y croyait pas (observateur)
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SELECTION

CAN 1990 : Claude Le Roy n’y croyait pas (observateur)

Dakar, 11 mai (APS) – Claude Le Roy était satisfait de la présence de l’équipe du Sénégal dans le carré d’as de la CAN 90 jouée en Algérie, où elle a été éliminée par l’équipe hôte et futur vainqueur, alors qu’elle avait toutes les qualités pour le sacre final, a estimé Babacar Khalifa Ndiaye, envoyé spécial du quotidien, Le Soleil.
 
‘’Si le Sénégal n’avait pas remporté cette compétition, c’est parce que le coach d’alors n’y croyait pas trop’’, a estimé Ndiaye au cours d’un échange avec un panel d’observateurs et de journalistes du football africain.
 
Claude Le Roy s’était fixé comme objectif les demi-finales et quand les Lions ont réussi ce pari, il a préféré se projeter sur l’édition 1992 pour remporter la compétition, a rappelé le journaliste, connu à travers ces initiales BKN.
 
‘’Il y avait vraiment l’équipe et la place pour aller en finale et gagner le trophée’’, a-t-il dit.
 
Il a cité le sélectionneur algérien de l’époque, Kermali, lequel selon lui redoutait singulièrement l’équipe du Sénégal dont la tête de file était Jules Bocandé. Mais, elle comprenait aussi des joueurs ayant fait la CAN 1986, à l’image de Pape Fall, mais aussi de jeunes pousses, comme Lamine Sagna, Adama Cissé.
 
D’ailleurs, lors de la demi-finale (perdue 1-2) contre l’Algérie, le Sénégal, qui a été menée au score, a réussi à revenir et aurait même pu prendre l’avantage avec deux à trois occasions nettes, a rappelé le journaliste.
 
BKN pense que c’était un manque d’ambition de la part du coach Le Roy qui, ‘’involontairement’’, en disant que l’objectif était atteint avec les demi-finales, a démotivé ses joueurs pour le reste de cette compétition.
 
Non seulement les Lions n’ont pas gagné la CAN en 1990, mais deux ans plus tard, ils ont été éliminés en quart de finale par les Lions Indomptables du Cameroun.

SD/ASG