CAF : la candidature de Augustin Senghor
APS
SENEGAL-AFRIQUE-FOOTBALL

CAF : la candidature de Augustin Senghor "mérite un large et solide soutien" (formateur)

Dakar, 24 nov (APS) - La candidature du Sénégalais Augustin Senghor à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF) mérite d’être ’’largement et solidement soutenue’’, estime Kéléfa Sané, président-directeur général de l’académie Glosports, une académie sénégalaise spécialisée dans la formation de jeunes footballeurs.

"Nous n’avons rien à envier aux pays de football comme le Brésil, car avec un petit effort, nous réussirons mieux que beaucoup de pays. Dans cette lancée, il faudrait que la candidature de Augustin Senghor à la tête de la Confédération africaine de football soit largement et solidement soutenue", a-t-il notamment indiqué.
 
S’exprimant dans un entretien avec l’APS, Kéléfa Sané a insisté sur l’envergure de Me Senghor, actuel président de la Fédération sénégalaise de football (FSF).

Il estime que leadership du Sénégal en football "est confirmé sur le terrain par la qualité de nos joueurs et par celle de nos techniciens". 
 
"Cette union sacrée autour de Senghor doit être la préoccupation de tous les Sénégalais parce qu’au-delà de sa personne, c’est la candidature du Sénégal qui est sur la table. C’est aussi une aubaine et une ouverture du football sénégalais par la formation qualifiante des acteurs, techniciens et joueurs compris", a-t-il déclaré.
 
Dans le cadre de la relance du football sénégalais qui "représente valablement le football africain", il a dit que sa structure compte contribuer à consolider les acquis enregistrés par le pays par la mise en place d’infrastructures sportives et à travers son centre de formation sports et études.
 
"Ce travail est en cours d’exécution, en parfaite intelligence avec la police nationale. Le site est situé au Camp Abdou Diassé et il est en chantier pour la mise en place d’équipements sportifs haut de gamme et des infrastructures scolaires au profit de nos jeunes pensionnaires qui vont à l’école depuis plus d’un an", a-t-il expliqué. 
 
"Ce centre sera une infrastructure de plus pour valoriser notre football et attirer des investisseurs dans ce domaine, au profit de nos jeunes. Le centre va accueillir environ 19 jeunes inscrits provisoirement", un nombre appelé à être "croissant dès la mise en place effective des installations d’accueil", a indiqué M. Sané.
 
Cette initiative s’inscrit selon lui dans le souci de garantir "une relève de jeunes joueurs au profit de la nation sénégalaise par une formation qualifiante pour ceux qui souhaitent faire du football une profession avec un maximum de prédispositions innées". 
 
"Il s’agit de former de jeunes footballeurs dans les catégories et les programmes qui tiennent compte de leur âge. Les choix seront portés sur des jeunes qui ont acquis certaines prédispositions naturelles leur permettant de s’exprimer dans les terrains d’une manière acceptable", a-t-il ajouté. 
 
La formation sera axée, dans cette nouvelle structure, sur les techniques et les tactiques de jeu, susceptibles d’améliorer les aptitudes psychomotrices des jeunes pensionnaires en lien avec les exigences du football et en "corrélation étroite entre l’esprit et le mouvement dans le respect de l’autre (partenaire ou joueur adverse)", selon le promoteur.
 
Il affirme que certains jeunes pensionnaires de son centre ont été envoyés en formation en France avant l’avènement de la Covid19 dans le cadre d’un partenariat avec des équipes de l’Hexagone dont Le Mans FC, le Stade Brestois, l’En-avant Guingamp et le Stade Rennais.

SG/BK/ASG