Avant Diafra Sakho, des Lions recalés poursuivent des carrières de haut niveau
APS
SENEGAL-EUROPE-FOOTBALL

Avant Diafra Sakho, des Lions recalés poursuivent des carrières de haut niveau


Dakar, 5 août (APS) - L’attaquant sénégalais Diafra Sakho, sur le point de s’engager en faveur de West Bromwich Albion (élite anglaise) avant d’être recalé lors de la visite médicale, peut toujours espérer poursuivre ailleurs sa carrière, de nombreux footballeurs continuant de pratiquer le haut niveau après avoir connu les mêmes problèmes.


 


Demba Ba, partenaire de Sakho chez les Lions du Sénégal, en est un exemple emblématique, lui qui a vu sa carrière un moment contrariée, en voulant partir de Hoffenheim (Allemagne) pour Stoke City et la Premier League en janvier 2011.


 


Les deux clubs étaient tombés d’accord, mais lors de la visite médicale, un problème pas spécifié dans les médias a été détecté lors de la visite médicale du Sénégalais, qui va plomber son transfert.


 


Quelques semaines plus tard, c’est finalement dans un autre club anglais qu’il va atterrir, à savoir West Ham, un autre club anglais. Il a marqué par la suite beaucoup de buts pour les Hammers sans empêcher leur relégation en Championship.


 


Demba Ba, qui avait débuté sa carrière en amateurs en France et a joué en Belgique, en profite pour rejoindre Newcastle (2011-2013) d’où il a rejoint Chelsea (2013-2014), puis le Besiktas d’Istanbul (2014) et depuis 2015 Shanghai Shenhua, club dans lequel il évoluait depuis avant de se blesser gravement il y deux semaines environ.


 


Mohamed Diamé, qui a quitté mercredi Hull City (élite anglaise) pour Newcastle pourtant en Championship (D2 anglaise), avait été aussi déclaré inapte au football à l’âge de 18 ans, alors qu’il évoluait au RC Lens (France).


 


Un examen lui avait détecté "une malformation cardiaque" en 2006, ce qui a poussé le club français à ne pas prendre des risques, d’autant que trois années plutôt, en 2003, le Camerounais Marc-Vivien Foé s’était écroulé en plein match de Coupe des Confédérations.


 


Après plusieurs mois d’attente, le milieu de terrain a préféré s’exiler en Espagne, à Leganes, en D3, où il a recommencé son métier de footballeur.


 


De la division 3 espagnole à Newcastle où il s’est nouvellement engagé, Diamé, devenu entretemps international sénégalais, a fait du chemin, enchaînant des rencontres de très haut niveau même si sa carrière n’a jamais été un long fleuve tranquille.


 


En 2009, au moment de rejoindre les Latics de Wigan en provenance de Rayo Vallecano (Espagne), ses "problèmes cardiaques" ont été à nouveau détectés mais quelques jours plus tard, il a reçu le feu vert pour entamer sa carrière anglaise qui dure depuis.


 


Diafra Sakho en personne, qui venait de terminer meilleur footballeur de Ligue 2 en 2014, avait dû patenter quelques temps avant de voir son transfert homologué par West Ham.


 


Blessé à la veille de la CAN 2015, il avait préféré déclarer forfait, indiquant que son dos ne lui permettait pas de faire de longs voyages pour venir faire constater sa blessure auprès du staff technique des Lions.


 


Ce sont d’ailleurs ces problèmes au dos qui lui ont valu ce jeudi de rater son transfert à West Bromwich Albion en provenance de West Ham où il doit faire face à une grosse concurrence.


 


Contrairement aux autres internationaux sénégalais cités plus haut, Khalilou Fadiga a dû définitivement mettre une croix sur un transfert de l’AJ Auxerre à l’Inter Milan en 2003.


 


S’il a réussi à rejouer au football après plusieurs opérations chirurgicales, notamment à Bolton (Angleterre), l’ancien gaucher magique des Lions n’est jamais parvenu à retrouver le niveau qui lui avait permis d’être un des joueurs majeurs de la Ligue 1 française au début des années 2000.


 


 


SD/BK