Gardiens de but : Aliou Cissé passe du manque criant au trop-plein
APS
SENEGAL-SOUDAN-FOOTBALL

Gardiens de but : Aliou Cissé passe du manque criant au trop-plein

Dakar, 8 oct (APS) – Le sélectionneur national du Sénégal, Aliou Cissé, toujours confronté à un manque criant de gardiens de but compétitifs, s’est brusquement retrouvé avec trois portiers aux états de service fort respectables et en pleine forme, à quelques jours de ses deux matchs contre le Soudan.
 
Cissé pourrait avoir un certain embarras du choix pour désigner son gardien titulaire entre Abdoulaye Diallo, Edouard Mendy et Alfred Gomis, pour les deux matchs à jouer contre le Soudan, les 13 et 16 octobre, pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019.
 
Durant ces dernières années, bien avant la nomination d’Aliou Cissé au poste de sélectionneur du Sénégal, les Lions étaient confrontés à un déficit de gardiens de but de haut niveau. 
 
En raison de cette situation, lors de la Coupe du monde 2018, Cissé a jeté son dévolu sur Khadim Ndiaye, gardien de but du Horoya (élite guinéenne).
 
Avec Abdoulaye Diallo, Edouard Mendy et Alfred Gomis, qui regagnent en même temps la sélection nationale, le sélectionneur, qui les a fait venir, aura le choix entre un trop-plein de portiers tous titulaires dans leur club.
 
Titularisé pour la deuxième fois en équipe nationale, face à Madagascar en septembre, Alfred Gomis est auteur de belles prestations avec son club, Spal (élite italienne), même si ce dernier a subi trois défaites d’affilée.
 
Dimanche, le joueur natif de Ziguinchor a vu son équipe perdre (2-1) au profit de l’Inter Milan, le club de Diao Baldé Keïta, son partenaire en sélection nationale.
 
En rejoignant lundi les Lions, Alfred Gomis voudra certainement faire oublier sa prestation juste moyenne de septembre, à Antananarivo. 
 
Faute de vigilance du gardien de Spal, les Malgaches avaient égalisé (2-2).
 
Titularisé depuis deux journées par Rennes, Abdoulaye Diallo a relancé la concurrence des gardiens de but en sélection nationale.
 
Relégué au rang de remplaçant lors du Mondial 2018, Diallo a fait ensuite bonne figure dans les cages de Rennes, durant les trois derniers matchs du club de Ligue 1 française. Il a pris part, dimanche, à la victoire de son club sur Monaco (2-1).
 
Abdoulaye Diallo va espérer reprendre le poste de gardien titulaire, face au Soudan, contre lequel les Lions joueront le 13 octobre à Dakar, puis le 16 à Khartoum, pour les éliminatoires de la CAN 2019 prévue au Cameroun.
 
Edouard Mendy, sélectionné en septembre sans jamais se tenir dans les cages des Lions, continue son apprentissage dans l’élite française, avec Reims.
 
La saison dernière, Mendy a joué un rôle clé dans le retour de Reims en Ligue 1 française. Il a bien entamé la saison en cours.
 
Auteur d’un bon match, avec une note de 7/10, lors du nul (0-0) de son club contre Nîmes, il figure dans l’équipe-type du journal français L’Equipe pour la neuvième journée de Ligue 1. Il va certainement guetter l’occasion de montrer ses qualités aux supporters des Lions.
 
Aliou Cissé et Tony Sylva, le préparateur de ses gardiens, ont cinq jours pour titulariser Abdoulaye Diallo, Alfred Gomis ou Edouard Mendy.


BHC/ESF/ASG