Eliminatoires de la CAN 2022 : les clubs français refusent de laisser leurs joueurs aller en dehors de l’UE
APS
SENEGAL-AFRIQUE-FRANCE-FOOTBALL

Eliminatoires de la CAN 2022 : les clubs français refusent de laisser leurs joueurs aller en dehors de l’UE

Dakar, 17 mars (APS) – Les clubs français ont durci le ton en annonçant leur refus de libérer leurs joueurs pour des matchs prévus en dehors des pays de l’Union européenne (UE) et de l’Espace économique européen (EEE) durant la prochaine période internationale, fin mars.
 
Ils reviennent ainsi sur la décision qu’ils avaient prise de laisser leurs joueurs rejoindre leur sélection nationale avec quelques conditions.
 
Dans un communiqué, les équipes membres de Première ligue et de l’Union des clubs professionnels de football (UCPF) avaient annoncé qu’elles allaient libérer leurs joueurs si certaines conditions étaient réunies.
 
Mais un communiqué publié mercredi sur le site de la Ligue nationale de football de France est venu remettre en cause cette éventualité.
 
‘’Les clubs ne mettront pas à la disposition des sélections les joueurs étrangers convoqués pour des matchs hors de la zone UE/EEE durant la prochaine période internationale du mois de mars’’, lit-on dans le texte.

‘’A l’initiative des présidents des collèges de Ligue 1 et de Ligue 2, une consultation a été effectuée ce mercredi 17 mars auprès de l’ensemble des présidents de clubs concernant les joueurs hors équipe de France A susceptibles de participer à un match hors de la zone UE/EEE durant la prochaine période internationale du mois de mars’’, annonce le communiqué.

‘’Aucun joueur ne sera libéré...’’

Le texte ajoute que ‘’les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ont décidé à l’unanimité, ce mercredi 17 mars, d’appliquer la circulaire FIFA du 5 février 2021 tenant compte des nombreuses restrictions de déplacement dans le monde’’.
 
La décision concerne ‘’les joueurs étrangers internationaux [qui avaient été] mis à la disposition de leur équipe nationale’’.

La circulaire de la FIFA, qui date du 7 avril 2020, est prolongée par une circulaire du 5 février 2021. En vertu de cette dernière, en raison de la situation actuelle de la pandémie de Covid-19, le bureau du Conseil de la FIFA a décidé que les règles générales de football obligeant normalement les clubs à libérer les joueurs pour les matchs des équipes nationales ne s’appliqueront pas pour les prochaines fenêtres internationales.
 
Pourtant un peu plus tôt, dans un communiqué publié sur son site officiel, l’UCPF et Première ligue ont indiqué que leurs joueurs pourront rejoindre leur sélection avec certaines conditions.
 
‘’Les clubs souhaitent que tous leurs joueurs internationaux participant à des matchs officiels à enjeu bénéficient des mêmes droits et des mêmes devoirs que les internationaux français’’, indique ce communiqué.
 
‘’Dans ce cadre, ils s’engagent sur une position commune de libération de leurs joueurs, si le cadre sanitaire exigé par les instances françaises est respecté par les fédérations étrangères’’, ajoute le document. Il précise qu’‘’à défaut de garanties sur le respect de ces conditions, aucun joueur ne sera libéré comme le permet la FIFA’’.

SD/ASG/ESF