Après le lancement d’un championnat, les Fédéraux veulent tutoyer le monde
APS
SENEGAL-BEACHSOCCER-COMPETITION

Après le lancement d’un championnat, les Fédéraux veulent tutoyer le monde


Dakar, 17 juil (APS) – Le beach soccer national peut nourrir de grandes ambitions et ‘’viser très haut’’ sur le continent et dans le monde après le lancement samedi du premier championnat officiel de la discipline, ont estimé le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) et le manager de l’équipe nationale.


‘’C’est un souhait qui est devenu réalité. Sans championnat, le beach soccer a réussi à
faire les meilleurs résultats de notre football. Maintenant, avec un championnat, nous serons irrésistibles’’, a analysé Me Augustin Senghor, en marge du lancement officiel du championnat, à la plage de Yoff.


Pour le premier match de ce championnat, l’équipe de Golf a battu celle de l’US Gorée sur la marque de 6-2.


Ibrahima Ndiaye dit Chita, qui a lancé le beach soccer au Sénégal, était tout heureux du lancement du premier championnat de football de plage.


‘’On m’a taxé de fou, d’illuminé, même mon épouse ne comprenait pas mon obsession quand
je me suis lancé dans cette aventure’’, a reconnu l’ancien capitaine des Lions du football, dans les années 1970.


‘’Maintenant, le bébé a grandi et on peut rêver de grandes conquêtes en Afrique, dans le monde’’, a poursuivi Chita qui a dirigé les Lions du beach soccer, triples champions d’Afrique.


Me Augustin Senghor, qui s’est réjoui de ce lancement, a indiqué que les techniciens auront
un choix plus large pour recruter des joueurs.


‘’Nous avons eu beaucoup de mal à renouveler les joueurs qui sont allés à la retraite’’, a rappelé le président de la FSF, en parlant du cas spécifique du buteur emblématique de cette équipe Pape Jean
Koukpaki.


‘’Et aussi le règlement sera mieux assimilé par les pratiquants qui ont le rythme et la compétitivité dans les jambes avant de se lancer à l’assaut des compétitions internationales’’, a ajouté le président de l’instance dirigeante du football national.


Après le beach soccer, Me Senghor envisage de lancer le futsal, pour que les toutes les formes de football puissent se jouer au Sénégal.


‘’Nous avons l’ambition de réussir un grand maillage du pays et après l’organisation des compétitions dans toutes les régions, nous avons l’ambition de faire pratiquer toutes les formes de football’’, a-t-il dit, rappelant que le football féminin a atteint sa vitesse de croisière avec l’existence des deux divisions.

SD/ASG