Amara Traoré d’accord ’’avec l’expérimentation du 3-5-2
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SELECTION

Amara Traoré d’accord ’’avec l’expérimentation du 3-5-2"

Dakar, 27 mars (APS) – Amara Traoré, sélectionneur national de 2009 à 2012, s’est dit en phase avec la décision de l’actuel patron des Lions d’expérimenter un nouveau plan de jeu pour l’équipe nationale. 
 
"A deux mois, c’est une initiative à saluer d’autant plus que son groupe maîtrise déjà le 4-4-2 et le 4-3-3", a expliqué l’ancien sélectionneur national interpellé sur la décision d’Aliou Cissé de faire jouer son équipe avec trois défenseurs au cours des deux matchs de préparation. 
 
Le Sénégal a fait match nul 1-1 contre l’Ouzbékistan à Casablanca (Maroc) avant d’être contraint au nul 0-0 par la Bosnie, ce mardi au Havre. 
 
S’il est en phase avec le sélectionneur national, Amara Traoré suggère une lecture plus fine de cette stratégie qui peut se décomposer en deux variantes. 
 
"Le Sénégal, en première période contre l’Ouzbékistan, avait joué en 5-3-2 et cela a donné peu de possibilités contrairement à la seconde période, on est allé en 3-5-2", a-t-il rappelé, soulignant avoir vu un meilleur Santy Ngom. 
 
"Nous avions eu d’ailleurs plus d’occasions de buts", a-t-il dit, relevant qu’une grande équipe, c’est sa capacité à changer de système au cours d’un match. 
 
"Nous avons des joueurs évoluant dans des clubs professionnels", a rappelé l’ancien attaquant, indiquant que ces derniers ont la capacité de maîtriser ses systèmes. 
 
"Et dans le cas de la préparation d’un tournoi comme la coupe du monde, le plus important, ce n’est pas le résultat mais le contenu", a insisté Amara Traoré. 
 
Il reste trois matchs de préparation pour le groupe dirigé par Aliou Cissé, le 31 mai contre le Luxembourg, le 8 juin contre la Croatie et le 11 juin contre la Corée du Sud. 
 
En phase finale de la Coupe du monde 2018 (14 juin au 15 juillet), le Sénégal évoluera dans le groupe H respectivement contre la Pologne, le Japon et la Colombie. 

SD/ASB/OID