A Rennes, Mbaye Niang doit s’attendre à de la concurrence
APS
SENEGAL-FRANCE-FOOTBALL

A Rennes, Mbaye Niang doit s’attendre à de la concurrence

Dakar, 20 août (APS) - Le Sénégalais Mbaye Niang doit se montrer digne de la place de premier choix au sein de l’attaque de Rennes (élite française) sous peine de céder sa place à un autre attaquant plus performant, a averti son entraîneur, Julien Stéphan.
 
"A partir du moment où il est là, si j’estime que c’est la meilleure option pour le poste d’attaquant, je le ferai débuter", a dit le coach rennais. 

"Si j’estime qu’un autre a montré plus de choses, plus de qualités pendant la semaine d’entraînement, je ferai débuter quelqu’un d’autre", a précisé Julien Stéphan, cité par le site football365.fr.
 
En mai dernier, Mbaye Niang, le leader d’attaque de Rennes avait fait part de son envie de rejoindre Marseille, la ville de sa compagne. Il s’était même dit prêt à faire des sacrifices financiers si le projet sportif de l’OM l’agréait.
 
L’attaquant sénégalais n’était finalement pas parvenu à quitter Rennes, l’OM n’ayant pas fait d’offres.
 
Auteur de 11 buts la saison dernière, le Stade Rennais ne demandait pas moins de 25 millions d’euros (environ 16,5 milliards de francs) pour lâcher son attaquant numéro 1, courtisé également en Angleterre et au Qatar.
 
En début de semaine dernière, des sources proches du Stade Rennais avaient fait part des intérêts du club français qualifié en Ligue des champions pour l’attaquant algérien, Islam Slimani, qui n’a pas été conservé par l’AS Monaco.
 
Bien avant la sortie de Mbaye Niang dans les médias, des médias français avaient fait part de ses relations crispées avec son coach, notamment après le départ de l’ancien directeur sportif du club, Oliver Létang.
 
Ce dernier, qui avait fait venir Mbaye Niang en situation d’échec au Torino (Italie), avait été obligé de quitter Rennes à cause de différends avec l’ancien directeur sportif.
 
Olivier Létang a été remplacé par Florian Maurice qui a quitté le même poste à Lyon.

SD/ASG/BK