Giresse :
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SELECTION-SOUVENIRS

Giresse : "A Casablanca en 2013, les Lions avaient tutoyé les sommets"

Dakar, 20 mars (APS) - Alain Giresse, ancien sélectionneur des Lions du football, s’est réjoui de la bonne passe actuelle du football sénégalais, partie selon lui du match joué contre la Côte d’Ivoire à Casablanca, dans le cadre des qualifications à la Coupe du monde 2014, confrontation à l’issue de laquelle les pensionnaires de la Tanière avaient perçu qu’ils n’étaient ’’pas loin des meilleurs’’.

"Lors de ce match (joué à Casablanca et soldé par un nul 1-1), ils ont perçu qu’ils ne sont pas loin des meilleurs", s’est souvenu l’ancien sélectionneur français des Lions (2013-2015), se félicitant de la posture de son successeur, Aliou Cissé, qui a reconnu la part de ses prédécesseurs dans la qualification des Lions à la Coupe du monde 2018.
 
A Casablanca contre la Côte d’Ivoire, "il ne nous avait manqué que la réussite", a souligné l’ancien milieu de terrain des Bleus, se disant heureux de voir cette génération atteindre la phase finale du prochain Mondial.
 
"Avec les nouveaux apports et l’expérience acquise, c’est une bonne chose que le Sénégal soit arrivé à se qualifier", a-t-il relevé au sujet de l’équipe nationale du Sénégal, qui a démarré ce mardi à Casablanca (Maroc) leur préparation pour la Coupe du monde 2018, prévue en Russie (14 juin-15 juillet).
 
"Je suis heureux pour le football sénégalais, pour le sélectionneur national et surtout pour le président de la Fédération sénégalaise de football Augustin Senghor, qui n’a jamais lâché", a ajouté Alain Giresse.
 
Seulement, "le Sénégal doit réussir sa phase de préparation et anticiper pour qu’en phase finale de Coupe du monde, il ne reste que les matchs à jouer", a poursuivi le technicien français, rappelant que les sélections africaines pèchent souvent dans l’organisation.
 
"Ensuite, le premier objectif doit être de passer le premier tour avant d’envisager quoi que ce soit", d’autant que la poule H, que le Sénégal partage avec la Pologne, le Japon et la Colombie se présente comme plutôt équilibré, selon Giresse.
 
Selon la fédération sénégalaise de football, les Lions ont au programme deux séances d’entraînement à Casablanca, en perspective des matchs amicaux contre l’Ouzbékistan, ce vendredi à Casablanca, et la Bosnie, le 27 mars au Havre (France).
 
SD/BK