Nba Rising Stars : les joueurs internationaux imposent leur talent
APS
USA-MONDE-BASKETBALL

Nba Rising Stars : les joueurs internationaux imposent leur talent


De l’envoyé spécial de l’APS, Ahmadou Bamba Kassé

Los Angeles, 17 fév (APS) - La ‘’Team World’’, l’équipe constituée des jeunes joueurs (Rookies) de la NBA, a donné une leçon de réalisme et de talent à la ‘’Team Us’’, l’équipe des jeunes espoirs américains de la NBA, lors du match des meilleurs potentiels de la NBA dit Rising Stars (155-124).


Ce match, qui ouvre le week-end du All Stars Game, s’est déroulé devant 17 800 supporters de l’équipe américaine, qui ont dû malgré un support agissant, se réduire à constater que la maîtrise des fondamentaux étaient plus du côté des joueurs internationaux que des jeunes américains plus portés vers le spectacle.


Bogdanovic, le meilleur joueur du Rising Stars (Mvp), n’a pas trop puisé dans son registre, hormis le fait d’enfiler des tirs à trois points impossibles, le plus souvent au delà des 9 mètres. Un régal de shoot qui n’a pas trouvé d’égal dans le camp d’en face.


Certes, ‘’Team Usa’’ a fait feu à sa manière, mettant en selle ses artificiers, Jaylen Brown meilleur marqueur avec 35 points, et surtout, le chouchou du public, le ‘’local’’ Kyle Kuzma (20 points), mais la partie était déjà très déséquilibrée, les deux équipes jouant sur des valeurs différentes.


 La Team World a marqué 69 points suite à des paniers à trois points (23 paniers au total), preuve d’une option plus marquée vers le jeu extérieur et de la maîtrise hors du cercle, au moment où les ‘’Américains’’ ont abusé du jeu intérieur avec 65 tirs tentés à l’intérieur du cercle et un succès mitigé.


 Le Risisng Stars est un match de gala qui oppose les meilleurs jeunes rookies (talents) de la NBA, lors du vendredi ouvrant le week-end du All Stars Game. Il sert de baromètre pour mesurer la vitalité du jeu.


Elle a été instituée depuis quatre ans, et l’édition 2018 a consacré une troisième victoire de la ’’Team World’’, l’équipe du reste du monde, contre la ‘’Team Usa’’, qui met en selle les meilleurs jeunes joueurs NBA de nationalité américaine.


Le Camerounais Joel Embiid, seul africain présent sur la feuille de match, a joué pendant 9 minutes pour 5 points et 2 rebonds.


ABK/ASG