Moustapha Gaye salue la prestation des
APS
AFRIQUE-BASKET

Moustapha Gaye salue la prestation des "anciennes" à l’Afrobasket féminin

+++De l’envoyée spéciale de l’APS : Seynabou Ka+++

Bamako (Mali), 20 août (APS) - Le sélectionneur de l’équipe nationale féminine de basket-ball, Moustapha Gaye a salué, dimanche à Bamako (Mali), la prestation des anciennes joueuses Aya Traoré, Diodio Diouf, Astou Traoré et Mame Marie Sy qui selon lui, ont donné "entièrement satisfaction".
 
"Imaginons notre équipe sans Aya Traoré, Diodio Diouf et Mame Marie Sy on aurait perdu lamentablement, aujourd’hui. Il y a des choses encore à peaufiner et les anciennes donnent entièrement satisfaction", a-t-il dit en conférence de presse après le match gagné contre la République démocratique du Congo (RDC).
 
D’après le coach des Lionnes, "tant que les filles arrivent à jouer dans le haut niveau, il faut les sélectionner". "Ce sont les mêmes questions qui reviennent depuis 2015. La plus âgée c’est Astou Traoré et ce n’est pas la plus mauvaise", a-t-il ajouté.
 
"La joueuse tant qu’elle est compétitive, il faut la sélectionner et maintenant, la gestion des efforts pendant le tournoi, c’est autre chose. L’ossature de l’équipe tient encore, il faudra juste qu’on améliore le jeu", a-t-il dit. 
 
Selon le sélectionneur des Lionnes, "l’équipe n’a pas connu de problèmes physiques, mais technico-tactiques". 
 
"Les équipes qu’on a joué hier (Mozambique) et aujourd’hui (RDC) sont loin d’être des manchots. Ce sont d’excellentes équipes et il nous faut de l’humilité et reconnaître qu’en Afrique les gens travaillent et ont progressé. Gagner un match devient difficile", a-t-il dit.
 
Interpellé par les journalistes sur la prestation d’Aissatou Sidibé, il a assuré qu’elle a joué en fonction de ses possibilités. 
 
"Elle découvre la coupe d’Afrique, c’est l’absence de Maïmouna qui nous porte préjudice. On est en train de trouver des solutions. Aminata Fall elle n’a pas été bonne et je l’ai mis sur le banc de même que Fatou Dieng qui est rentrée mais n’est pas prête et je l’ai mise sur le banc", a-t-il expliqué. 
 
Pour la capitaine des Lionnes, Aya Traoré, "l’équipe du Sénégal est composée de beaucoup de jeunes joueuses à la recherche d’expériences et il faut les intégrer dans le groupe". 

L’Afrobasket 2017 ouvert vendredi à Bamako, au Mali se poursuit jusqu’au 27 août.

SK/PON