Les Lions boycottent les entraînements ce jeudi, reprise annoncée vendredi
APS
SENEGAL-BASKET-PREPARATION

Les Lions boycottent les entraînements ce jeudi, reprise annoncée vendredi

Dakar, 24 août (APS) - L’équipe nationale masculine de basketball, en stage en Espagne (Valladolid), devrait reprendre sa préparation vendredi après avoir raté deux séances prévus ce jeudi, les joueurs ayant décidé d’un commun accord de bouder les parquets tant qu’ils ne recevront pas preuve du paiement de leurs primes d’assurance couvrant la période de leur présence en sélection.
 
Après avoir boycotté les deux séances de ce jeudi, les joueurs ont décidé de reprendre le chemin des entraînements "demain (vendredi), en espérant que le message est passé" auprès de la Fédération a annoncé à l’APS le capitaine des Lions, Malèye Ndoye.
 
Le président de la Fédération sénégalaise de basket-ball (FSB) Me Babacar Ndiaye "nous a finalement fait parvenir la police contractée pour couvrir tout le groupe mise à part Gorgui Dieng", a renseigné Ndoye, avant d’en appeler à "une gestion par anticipation" des affaires de l’équipe nationale.
 
"Il y a des situations évitables surtout que pour une fois, nous avons un groupe de joueurs engagés. Notre objectif est de mettre fin à 20 ans de disette, donc il faut que tous les violons s’accordent à temps", a insisté le capitaine des Lions du basket.
 
"Les joueurs sont tellement engagés que jusqu’à présent, personne ne parle de questions de primes et autres, mais quand même, il y a un minimum", a-t-il fait valoir.
 
Les Lions effectuent un stage en Espagne d’une dizaine de jours, pour préparer l’Afrobasket 2017, une compétition qui sera co-organisée entre le Sénégal et la Tunisie, à partir du 8 septembre prochain.
 
Selon Malèye Ndoye, la décision de bouder les entraînements a été prise par les joueurs ce jeudi malgré eux, après avoir demandé il y a plusieurs jours en vain que la preuve du paiement des assurances qui doivent couvrir leur présence dans la Tanière leur soit notifiée.
 
"Comme cela n’a pas été fait, on a décidé de ne pas prendre de risque et de ne pas nous entraîner", a expliqué le capitaine de la sélection sénégalais".
 
D’autres joueurs contactés par l’APS ont lié cette décision à leur volonté de "faire évoluer les choses", la gestion de l’équipe nationale n’étant jusque-là "pas des meilleures".
 
"Nous n’avions pas d’autre choix que de boycotter les entraînements pour attirer l’attention des autorités après avoir subi beaucoup de frustrations", a dit un des responsables des joueurs, qui n’a pas voulu être cité, comme plusieurs de ses camarades du reste.
 
Les pensionnaires de la Tanière pointent par exemple "les difficiles conditions de voyage" pour rallier l’Espagne, de même que "le manque de visibilité" du programme de préparation des Lions.
 
"Depuis le début du stage, nous avalons des couleuvres, mais nous n’avions rien dit parce que notre objectif est le titre africain même si on doit souffrir, mais là c’est trop", souligne le même joueur.

ABK/SD/BK