Une défaite et un record pour les Lionnes
APS
SENEGAL-USA-BASKET-JO

Une défaite et un record pour les Lionnes

De l’envoyé spécial de l’APS : Ahmadou Bamba kassé
 
Rio de Janeiro (Brésil), 7 août (APS) - L’équipe nationale féminine de basket du Sénégal, opposée à celle des Etats-Unis, a terminé samedi son premier match du tournoi des JO de Rio par un petit exploit, en dépassant pour la première fois la barre des 50 points dans rencontre comptant pour les Jeux olympiques, a constaté l’envoyé spécial de l’APS.
 
Dans un match à sens unique, les Lionnes du Sénégal, championnes d’Afrique ont réussi à inscrire une moyenne de 14 points par quart temps, face à une équipe des Etats Unis qui a démarré le match pied au plancher et qui a remporté sans surprise le gain de la rencontre (121-56).
 
Acculée dès le début par l’insolente adresse des Américaines, le Sénégal n’a vraiment pas su quoi faire face à une équipe largement au-dessus et qui manie à la perfection le jeu de transition.
 
Très vite, le Sénégal s’était retrouvé bloqué à 2 points, les filles de Tapha Gaye courant très longtemps derrière leur deuxième panier après celui réussi dès l’entame par Maïmouna Diarra, première lionne à trouver le chemin du panier dans ces JO.
 
Il aura fallu, un tir à 3 points de Binetou Diémé, pour voir les Lionnes atteindre les 5 points dans le premier quart temps, ce qui a encouragé les Lionnes à tenter des choses avec beaucoup de difficultés, tant les Américaines maitrisaient le jeu de transition combiné à une grosse adresse.
 
Le score était de 35-9 au premier quart temps. Le Sénégal va cependant s’améliorer légèrement au deuxième quart temps, lors duquel Astou Traoré s’était réveillée et avait marqué ses premiers points. 
 
Malheureusement, 3 fautes personnelles l’envoyaient sur le banc où les Lionnes semblaient vivre une souffrance collective de voir les Usa s’envoler (64-21) à la pause.
 
Au retour des vestiaires, les Sénégalaises tentaient de jouer plus offensivement que défensivement. Oumy Khaïry Thiam et Mame Marie Sy menaient une petite rébellion qui avait permis aux Lionnes de marquer 17 points contre 30 encaissés.
 
A 94-38, le public brésilien, totalement acquis à la cause des Lionnes, se résignaient pourtant à voir les USA dépasser les 100, sans toutefois exclure un sursaut des Sénégalaises dont les dernières banderilles sont accompagnées par le public, jusqu’au 56e point, un panier extérieur de Fatou Dieng.
 

ABK/BK