La finale de l’Afrobasket dames est un duel de
APS
SENEGAL-NIGERIA-BASKETBALL-ANALYSE

La finale de l’Afrobasket dames est un duel de "guerrières"

De l’envoyée spéciale de l’APS, Seynabou Kâ

Bamako, 27 août (APS) – La finale de l’Afrobasket féminin par le Sénégal et le Nigeria, ce dimanche, à Bamako, à 18h00 (heure locale et GMT), est un duel de "guerrières" toutes déterminées à repartir de la capitale malienne avec le trophée continental.

Le Nigeria, double vainqueur du trophée (2003 et 2005), a été la première équipe à se qualifier pour la finale de la 25ème édition de l’Afrobaket dames 2017. Elle a arraché la victoire devant l’équipe du pays hôte de la compétition, le Mali, battu par un point d’écart (48-47), au Palais des sports Salamatou-Maiga.

L’adversaire du Nigeria pour la finale est le plus titré de l’Afrobasket féminin, avec 12 trophées. Le Sénégal est sorti victorieux de sa demi-finale contre le Mozambique, avec un écart de 20 points (72-52).

Le Sénégal a gagné six de ses 10 matchs contre le Nigeria depuis 2003. Les Nigérianes ont gagné quatre des rencontres avec les Lionnes. L’une de leurs victoires a eu lieu lors de l’Afrobasket 2015 (74-64), et une autre durant les matchs de poule de la présente édition (58-54).

Les deux équipes ont partagé la poule B de l’Afrobasket 2017, avec le Mozambique, l’Egypte, la Guinée et la République démocratique du Congo.

Ce dimanche, les Lionnes et les D’Tigers vont s’affronter pour la 11ème fois – en matchs officiels -, dont deux dans la présente compétition.

Le Sénégal, qui a subi deux revers successifs contre le Nigeria, voudra prendre sa revanche.

Selon les statistiques de leur dernier match de poule, le Sénégal a eu plus de réussites sur les tirs à deux et trois points et les lancers francs, même s’il a perdu le duel. Les lionnes avaient fait moins de fautes.

Elles ont perdu plus de balles que les D’Tigers. Mais les Lionnes ont intercepté moins de balles que les Nigérianes.

Le Nigeria a marqué plus de points en contre-attaques, sur les balles perdues, dans la raquette et sur les rebonds offensifs.

Lors des demi-finales, les protégées de Moustapha Gaye ont eu plus d’adresse sur les tirs à deux points et les lancers francs que les Nigérianes. Le Nigeria a mis plus de tirs à trois points que le Sénégal et a inscrit plus de points que lui sur les balles perdues et les rebonds offensifs.

Avec son style de jeu agressif, puissant et très bien organisé, le Nigeria, exempt de défaite depuis le début de la compétition, a fait la meilleure performance de l’Afrobasket 2017.

Devant le Sénégal, les D’Tigers pourront compter sur leur pivot Evelyn Akhator, qui a inscrit 109 points dans la compétition et joué 173 minutes.

Le Nigeria va aussi miser sur Ezinne Kalu, Elonu Adaora, Madu Ndidi, Nyingifa Atonye et Sarah Ogoke, l’ossature de cette fougueuse équipe.

De l’autre côté, le Sénégal a un parcours tout aussi élogieux. Ses basketteuses ont battu en match d’ouverture de l’Afrobasket la Guinée (105-39), avant de venir à bout des Mozambicaines (76-67).

La République démocratique du Congo et l’Egypte ont perdu leur match contre le Sénégal, sur les scores de 63 à 70 et 61 à 93.

Les Lionnes du Sénégal ont ensuite éliminé les Lionnes Indomptables du Cameroun par 71 points à 58.

Le Sénégal peut compter sur Astou Traoré, la plus décisive de ses basketteuses, bien positionnée pour le titre de la meilleure marqueuse du tournoi, avec 156 points. Elle a cumulé 211 minutes de jeu durant cette édition de l’Afrobasket.

Astou Traoré s’implique généreusement dans toutes les actions offensives et défensives de l’équipe du Sénégal. Cette pensionnaire du club français Saint-Amand Hainaut Basket pourra compter sur l’adresse, l’expérience et le jeu collectif de ses coéquipières Oumoul Khairy Thiam, Ndèye Sène, Aminata Fall, Ramata Daou et Diodio Diouf.

SK/ESF