La Fédération doit s’impliquer davantage autour de l’équipe participante à la BAL (président)
APS
AFRIQUE-USA-BASKET

La Fédération doit s’impliquer davantage autour de l’équipe participante à la BAL (président)


Dakar, 25 mai (APS) - La Basket-ball Africa League (BAL) doit concerner l’ensemble de la famille du basket sénégalais, au-delà du représentant sénégalais à cette compétition lancée par la NBA, a indiqué Me Babacar Ndiaye, président de l’instance nationale en charge de cette discipline.
 

"Après réflexion, je pense que la BAL ne doit pas être l’affaire d’un seul club, le champion du Sénégal doit être assisté par la Fédération et aussi la direction technique nationale", a-t-il déclaré.
 
Le président de la Fédération sénégalaise de basket pense qu’il faut "une implication de tout le monde pour une bonne participation, dans la recherche des joueurs, renforts sur le plan international, on peut utiliser les relations du staff technique national".
 
Makhtar Ndiaye, un manager travaillant en NBA, "connaît beaucoup de joueurs aux Etats Unis d’Amérique, de même que Boniface Ndong’’, le sélectionneur national, assistant coach en NBA, a-t-il dit en guise d’exemple.
 
 
Sur le plan local, "la direction technique nationale doit être davantage impliquée dans la phase de préparation", a ajouté le président de la FSBB.
 
"Avec cette BAL, il faut permettre aux équipes nous représentant de pouvoir faire une sélection nationale", a-t-il préconisé, ajoutant vouloir proposer cette réforme à la de la Fédération sénégalaise.
 
"Les basketteurs peuvent aller jouer à la BAL et revenir se qualifier pour leur club d’origine", a par ailleurs ajouté Babacar Ndiaye, selon qui cette possibilité va dans le sens des intérêts du basket national.
 
 
"Les clubs que j’ai vus à la BAL sont de véritables sélections nationales, et malheureusement l’AS Douanes, à mon avis, n’a pas pu bien compter sur ses renforts extérieurs pour ce qui est de cette compétition", a commenté Me Ndiaye.
 
L’AS Douanes, malgré deux défaites sur trois matchs joués pour une seule victoire contre le GS Pétroliers de l’Algérie, a atteint son objectif de qualification en quarts de finale de la BAL.
 
Le représentant sénégalais va affronter l’US Monastir de Tunisie, ce jeudi à Kigali (Rwanda) où se joue la première édition de la BAL qui a démarré le 17 mai dernier.
 
 
 
SD/BK