La demi-finale Sénégal-Mozambique, le remake d’un match de poule
APS
AFRIQUE-BASKETBALL

La demi-finale Sénégal-Mozambique, le remake d’un match de poule

Bamako, 26 août (APS) – L’affiche Sénégal-Mozambique prévue à 20h45 GMT, au Palais des sports Salamatou-Maiga de Bamako, pour les demi-finales de l’Afrobasket féminin 2017 (18-27 août), est un remake de l’un des matchs de poule de la même compétition.

Le Sénégal a gagné huit des 11 matchs joués contre le Mozambique depuis 2000. La dernière victoire des Lionnes sur l’équipe mozambicaine a eu lieu lors des matchs de poule de la présente édition de l’Afrobasket féminin, par 76 points à 67.

Le Mozambique a gagné trois de ses rencontres avec le Sénégal, dont la dernière (74-64), disputée chez lui, lors de l’édition 2013 de l’Afrobasket, à Maputo.

Lors des matchs de poule de la présente édition de l’Afrobasket, les Lionnes sont difficilement sorties victorieuses de la rencontre avec le Mozambique. Elles avaient livré une belle première mi-temps avant de lâcher du lest durant la seconde période.

Les Mozambicaines vont certainement entamer ce match en ayant un esprit revanchard. Pour dérouler leur jeu tactique et collectif, elles pourront compter sur leur ailière Leia Dongue, qui a inscrit 21 points contre l’Angola lors des quarts de finale. Dongue cumule un temps de jeu de 168 minutes et a marqué 105 points à Bamako.

Le Mozambique pourra aussi compter sur d’autres joueuses talentueuses, dont Anabela Cossa et le pivot Tamara Seda, qui cumulent respectivement un temps de jeu de 179 minutes et 150 minutes, avec 53 et 50 points.

L’équipe mozambicaine rencontre ce soir celle du pays le plus titré du continent avec 12 victoires finales à l’Afrobasket. Amenées par l’une des meilleures marqueuses de la compétition, Astou Traoré (134 points, 173 minutes de jeu), les Lionnes vont tenter de conserver leur trophée.

En plus de cette ailière, Moustapha Gaye, l’entraîneur du Sénégal, pourra compter sur des joueuses agressives et très adroites, qui ont beaucoup d’expérience : Ndèye Sène, Mame Diodio Diouf, Aya Traoré et Mame Marie Sy. Elles sont capables de donner à tout moment un second souffle à l’équipe.

SK/ESF