ECHOS=======ECHOS=======ECHOS
APS
AFRIQUE-SPORTS-BASKET

ECHOS=======ECHOS=======ECHOS

+++De l’envoyée spéciale de l’APS : Seynabou Ka+++

Bamako (Mali), 25 août (APS) - La première phase de l’Afrobasket féminin s’est terminée, mercredi, à Bamako. Voici quelques échos de ce premier tour marqué par de belles séquences folkloriques et artistiques.
 
 
Chorégraphie et gestes acrobatiques à l’Afrobasket 2017 (Bamako, 18-27 août) ;
 
La danse a été au rendez-vous lors des matchs de poule. En effet, l’équipe nationale du pays hôte qualifiée pour le second tour, se plait à gratifier son public d’une belle chorégraphie. Au moment de la présentation des joueuses d’avant match, les Maliennes ont une manière particulière de se saluer. Elles ont mis en place une chorégraphie pour marquer leur entrée sur le parquet et intimider l’adversaire.
 
Dans les tribunes, les pas de danse fusent, notamment chez les supporteurs Maliens. Ils esquivent des pas de danse, tentent des gestes acrobatiques des plus risqués. Vêtus des couleurs de leur pays (Vert, Jaune et Rouge), les supporters Maliens ont tenu en haleine du début à la fin les nombreux supporters.
 
Les supporters sénégalais très présents ; 
 
Le Sénégal est le pays le plus représenté à l’Afrobasket féminin. Le 12-ème Gaindé est venu en masse. Remarquables par leurs habituels habits vert, jaune, rouge, ils ne se lassent à mettre de l’ambiance dans le Palais des sports Salamatou Maïga de Bamako. Avec des rythmes bien sénégalais, le 12ème Gaindé galvanise Aya Traoré et ses coéquipières.
 
 
Les flops et les Tops de l’Afrobasket ;
 
La Guinée et la Centrafrique sont sorties dernières de leurs groupes avec cinq défaites chacune. Le Nigeria et l’Angola qui ont gagné tous leurs matchs ont fini premiers respectivement du groupe B et A.
 
Le Sénégal favori pour le titre ; 
 
Le Sénégal vainqueur de l’édition 2015 à Yaoundé (Cameroun) s’est bien comporté durant le premier tour de cette 25ème édition de l’Afrobasket féminin. Les Lionnes conservent leur statut de favorites au titre continental. 
 
Elles ont terminé deuxième de leur groupe derrière le Nigeria. Même si elles ont connu des matchs difficiles contre la République démocratique du Congo (RDC), le Mozambique et perdu contre les D’Tigers, les filles du coach Gaye ont toutes les armes en main pour se succéder à elles-mêmes.
 

SK/PON