Afrobasket dames 2017 : le Sénégal s’attend à une demi-finale
APS
AFRIQUE-BASKETBALL

Afrobasket dames 2017 : le Sénégal s’attend à une demi-finale "compliquée"

De l’envoyée spéciale de l’APS, Seynabou Kâ

Bamakao, 26 août (APS) - Le Sénégal s’attend à une demi-finale "compliquée" devant la "belle machine très tactique et super-collective" du Mozambique, a déclaré son entraîneur Moustapha Gaye, vendredi, à Bamako. 


Les Lionnes vont jouer une demi-finale de l’Afrobasket féminin, samedi à 20h45 (GMT), dans la capitale malienne, contre l’équipe du Mozambique, qu’elles ont difficilement battue par 76 points à 67 lors de la phase des poules de la compétition.
 
"Nous savons tous qu’on va avoir un match compliqué, une demi-finale plus difficile que prévue. Mais on est là pour la compétition. Nous allons nous reposer ce soir, demain on va analyser le jeu et regarder des vidéos", a dit Moustapha Gaye lors d’une conférence de presse, vendredi soir.

Son équipe "jouera sans état d’âme, sans penser à quoi que ce soit", a-t-il dit lors de sa rencontre avec les journalistes, après la victoire des Lionnes du Sénégal sur les Lionnes Indomptables du Cameroun (71-58) aux quarts de finale.
 
"On jouera pour aller en finale", a assuré Gaye, estimant qu’il va rencontrer "une belle machine très tactique et super-collective", en l’occurrence l’équipe mozambicaine.

L’entraîneur du Sénégal estime que l’ailière du Mozambique, Leia Dongue, est "une joueuse difficile à contrôler".

"La première fois, contre le Mozambique, nous avons mis 23 points en première période. En seconde période, les Mozambicaines ont retrouvé leur jeu. C’était compliqué. Tout le monde disait que le Sénégal a déjoué en deuxième période, mais c’est le Mozambique qui nous a poussé à jouer mal", a expliqué Moustapha Gaye. 

"Personne ne peut dire ce que sera le match de demain. Et cette incertitude fait le charme du sport", a commenté Gaye, assurant que son équipe va donner le meilleure d’elle-même pour gagner cette demi-finale.
 
La capitane des Lionnes, Aya Traoré, pense que "le match va se jouer sur l’expérience et le mental surtout". 

"En demi-finale, tout le monde a le même objectif. Il faut avoir le mental et se préparer à se battre pendant 40 minutes durant lesquelles chaque possession de balle est importante", a-t-elle ajouté.
 
Le Sénégal, l’équipe la plus titrée de l’Afrobasket féminin, est en quête d’un 13ème titre africain.

La première demi-finale va opposer, ce samedi, à 18h30 (GMT), le Nigeria et le Mali. 

Les D’Tigers ont facilement battu la Côte d’Ivoire (98-43) lors des quarts de finale. Les Maliennes ont largement dominé l’Egypte (90-50).

La 25ème édition de l’Afrobasket féminin se joue depuis le 18 août, à Bamako, la capitale malienne. La finale aura lieu dimanche.

SK/ESF