Afrobasket féminin 2017 : le Sénégal a gagné son match offensivement, (coach)
APS
AFRIQUE-BASKET

Afrobasket féminin 2017 : le Sénégal a gagné son match offensivement, (coach)

+++De l’envoyée spéciale de l’APS : Seynabou Ka+++

Bamako (Mali), 20 août (APS) - L’équipe nationale féminine de basket a misé sur le plan offensif pour gagner son match face à la République démocratique du Congo (RDC) a dit, dimanche à Bamako (Mali), son sélectionneur Moustapha Gaye qui a reconnu que sa formation a eu des problèmes en défense tout au long du match. 
 
 
"J’ai dit aux filles on a des problèmes en défense, il faut qu’on arrive à scorer et c’est sur le plan offensif qu’on a pu compenser parce qu’on n’a jamais pu régler l’équation offensive des congolaises", a-t-il dit, en conférence de presse à la fin du match gagné par le Sénégal face à la République démocratique du Congo (RDC) (70-63).
 
Selon le coach des Lionnes, "les joueuses ont eu chaud, car c’était un match compliqué dans l’approche". "Aujourd’hui, l’équipe a sorti les tripes sinon on aurait perdu le match", a-t-il ajouté.
 
"Dans ce match, les équations étaient multiples parce que la 14 congolaise (Ngoyisa Mudju Bernadette), aucune joueuse dans ce championnat ne peut assurer une bonne défense devant elle. C’est la meilleure et elle est entourée de filles qui savent jouer", a-t-il dit.
 
D’après Moustapha Gaye ses joueuses ont "su travailler en équipe et chercher la solution pour gagner le match et ce n’était pas évident".
 
"En Afrique, on est plus les meilleurs comme il y a 10 ans. Les équipes se tiennent de très prêt et le plus important aujourd’hui, c’est de négocier pour gagner les matchs", a-t-il dit, soulignant que l’équipe qui aura "le plus d’expérience, le plus de solutions s’en sortira peut-être".
 
Le Sénégal, champion d’Afrique en titre, est logé dans la poule B de l’Afro basket 2017, en compagnie de la Guinée, du Mozambique, de la RDC, mais aussi de l’Egypte et du Nigéria, ses prochains adversaires mardi et mercredi.
 
L’édition 2017 de l’Afrobasket dames, ouverte vendredi, se poursuit jusqu’au 27 août dans la capitale malienne.

SK/PON