Afro basket féminin :
APS
AFRIQUE-BASKET-ANALYSE

Afro basket féminin : "les Lionnes ont manqué de personnalité collective" (coach)

+++De l’envoyée spéciale de l’APS : Seynabou Ka+++

Bamako (Mali), 20 août (APS) - Le sélectionneur de l’équipe nationale féminine de basket-ball, Moustapha Gaye a estimé, samedi à Bamako (Mali), que ses joueuses ont manqué de "personnalité collective" lors de leur match gagné contre le Mozambique (76-67).
 
"On a manqué de personnalité collective, aujourd’hui. Les filles en sont conscientes. On a laissé le match, car on le prenait pour acquis et quand les mozambicaines sont revenues au score, on a un peu paniqué", a-t-il dit.
 
Moustapha Gaye qui s’exprimait lors de la conférence de presse d’après match a estimé que ses joueuses ont joué "un match à deux vitesses".
 
"On a fait une excellente première mi-temps et une deuxième mi-temps très laborieuse. C’est ce qu’on retiendra de ce match et ce sont des leçons que nous devrons apprendre", a-t-il insisté.
 
Selon lui, "la baisse de rythme n’est pas dû à la fatigue, mais au fait que les filles ont mal joué car elles se sont bien préparées pendant 40 jours pour jouer un match par jour".
 
"Quand on mène par 23 points de différence, on a tendance à s’enflammer, à être euphorique et c’est cela qui nous a un peu ramolli surtout au troisième quart temps, mais on va rectifier dès demain", a rassuré le sélectionneur national.
 
Toutefois, Moustapha Gaye pense que son équipe est bien rentrée dans la compétition et qu’elle va progresser en jouant match après match.
 
Parlant de l’équipe du Mozambique, le coach Sénégalais est d’avis qu’elle a "un bon niveau de jeu" et qu’il faudra "s’en méfier".

"Dans le championnat africain, on parle beaucoup du Nigéria, de l’Angola, du Mali et on oublie le Mozambique et de l’Egypte. Nous les entraîneurs, nous nous méfions de ces deux équipes, car elles ont un très bon basket" a souligné Moustapha Gaye.
 
Les Lionnes du basket ont remporté leur deuxième match contre la Mozambique (67-76). Les filles de Moustapha Gaye ont fait une bonne première mi-temps. Dans les deux derniers quart temps, les joueuses ont livré une tout autre rencontre marquée par beaucoup de maladresses et d’incompréhensions.
 
Lors de leur premier match, elles avaient largement dominé la Guinée (105-39) en match d’ouverture de l’Afrobasket 2017 (Bamako, 18-27 août).
 
Dimanche, les protégées de Moustapha Gaye vont jouer leur troisième match à 16h 15 heure locale contre la République démocratique du Congo battue par le Nigéria (84-47).
 
Le Sénégal, champion d’Afrique en titre, est logé dans la poule B de l’Afrobasket 2017, en compagnie notamment du Mozambique, du Nigéria, de l’Egypte et du Congo.
 
L’édition 2017 de l’Afrobasket dames, ouverte vendredi, se poursuit jusqu’au 27 août dans la capitale malienne.

SK/PON