Une pétition lancée à Dakar pour le retour de Lamine Diack au bercail
APS
SENEGAL-SPORTS-JUSTICE

Une pétition lancée à Dakar pour le retour de Lamine Diack au bercail

Dakar, 19 sept (APS) - Des sportifs à la retraite, dirigeants et responsables politiques ont participé mardi à Dakar au lancement d’une pétition appelant la justice française à autoriser, "dans un souci d’humanité", le retour au Sénégal de l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) Lamine Diack, sous le coup d’une procédure judiciaire en France.
 
Une dizaine de personnes, dont des anonymes, ont signé cette pétition lancée au cours d’une rencontre tenue à la Maison de la presse, à l’initiative du Collectif Lamine Diack, regroupant amis et soutiens de l’ex-président de l’IAAF, mis en examen en novembre 2015 par la justice française pour corruption et blanchiment aggravé. 
 
Cette enquête a ensuite été étendue à partir de décembre 2015 sur l’attribution des JO-2016 à Rio et 2020 à Tokyo.
 
Les initiateurs de cette pétition, par la voix du journaliste Abdou Magib Sène, ont expliqué que "dans un souci d’humanité’’, ils attendent des autorités judiciaires françaises qu’elles puissent "permettre à Lamine Diack de regagner son pays et de se mettre à la disposition de cette justice à chaque fois qu’il en sera décidé".
 
M. Sène précise que cette pétition "n’est pas initiée dans un esprit de combat’’ et s’inscrit plutôt dans ’’une démarche intelligente, dynamique et ouverte à toutes les bonnes volontés".
 
"Nous demandons à la diplomatie sénégalaise’’ et au gouvernement de s’investir "un peu plus" dans ce dossier. "Il faut qu’on accélère un peu pour que Lamine revienne. Lamine Diack a plus de 80 ans, si on ne fait pas attention, il risque de rentrer dans ce pays dans une caisse", a insisté le journaliste. 
 
"Nous ne souhaitons pas cela. Ce n’est pas un homme qui fuit, il incarne certaines valeurs de dignité, de fierté", a fait valoir Abdou Magib Sène, dont l’intervention était suivie de plusieurs autres témoignages sur Lamine Diack . 
 
Dans cette affaire, Papa Massata Diack, l’un des fils de Lamine Diack, a été par ailleurs placé par Interpol sur sa liste des personnes les plus recherchées, à la suite de l’émission d’un mandat d’arrêt émis par la justice française. 
 
Papa Massata Diack est recherché notamment pour fraude, blanchiment d’argent et corruption, en lien avec l’affaire pour laquelle son père est mis en examen.
 
BHC/BK