Rio 2016 : Jean pierre Bourhis emporté par la répétition de la même erreur
APS
SENEGAL-JO-CANOE-REACTION

Rio 2016 : Jean pierre Bourhis emporté par la répétition de la même erreur

+++De l’envoyé spécial de l’APS : Ahmadou Bamba Kassé+++


Rio (Brésil), 9 août (APS) - Le jeune kayakiste sénégalais de 21 ans, Jean Pierre Bourhis a estimé qu’il a été perdu par deux erreurs lors de sa demi-finale ratée aux Jeux olympiques de Rio 2016.
 


Eliminé au premier tour du concours slalom C 1, un parcours de 200 m bardé de vagues et avec un courant d’eau pour le rendre plus difficile, Jean Pierre Bourhis a confié, lundi à l’APS, que "c’est à cause de deux erreurs" qu’il a raté sa demi-finale.

"J’ai commis à chaque fois la même erreur consistant à rater une porte après une traversée de vague. Je n’ai pas réussi à me retourner pour franchir la porte et là je suis obligé après de revenir rechercher la porte, ce qui me fait perdre beaucoup de temps" a expliqué le jeune kayakiste de 21 ans.

"Je suis déçu de rater ma course deux fois au même endroit. J’avais de la vitesse, de l’envie et il ne m’a pas manqué grand-chose, mais c’est ce détail qui tue", a dit Jean Bourhis, dépité.

Racontant ses courses, il a admis avoir "respecté le protocole de course" et avoir malheureusement commis à deux reprises la même erreur dans les deux manches. "Cela m’a écarté des demi-finales qui étaient bien accessibles pour moi", a souligné Jean Pierre Bourhis.

Champion d’Afrique de la discipline, Jean Pierre Bourhis est un jeune athlète qui a concouru pour le compte de la France en catégorie jeune avant de porter la nationalité sportive sénégalaise.

L’athlète, étudiant en Génie mécanique, a dû, pour bien préparer les JO 2016, prendre une année sabbatique.

ABK/PON