Les championnats nationaux ont perdu de leur superbe (ancien athlète)
APS
SENEGAL-ATHLETISME-COMPETITIONS

Les championnats nationaux ont perdu de leur superbe (ancien athlète)

Dakar, 4 juil (APS) – Mbagnick Mbaye, champion d’Afrique du 100m en 1989, regrette que les dirigeants de l’athlétisme au Sénégal n’aient pas réussi à perpétuer la "ferveur" qui entourait les championnats nationaux, qui "ont perdu de leur superbe".

 
"C’étaient de grands moments de communion, de partage et de concurrence", se rappelle l’ancien sprinter.
 
Il invite les autorités et les dirigeants sportifs à veiller à la rénovation du stade Iba-Mar-Diop de Dakar, qui, selon lui, doit continuer à accueillir les championnats nationaux d’athlétisme. 
 
"Quand nous étions en France, nous étions pressés de revenir à Dakar pour défendre les couleurs de nos clubs de cœur", se souvient Mbagnick Mbaye.
 
"J’ai appris par les réseaux sociaux que les prochains championnats auront lieu le weekend prochain", a dit l’ancien sprinter, estimant qu’"il n’y a pas assez d’engouement" pour cette manifestation sportive.
 
Selon lui, des athlètes sénégalais vivant en France auraient pu contribuer à l’organisation des championnats nationaux d’athlétisme.
 
Mbagnick Mbaye s’est installé en France depuis plusieurs années. Il est vice-président du comité d’athlétisme du département de la Seine-Maritime (France). 
 
L’édition 2017 des championnats nationaux d’athlétisme du Sénégal aura lieu de vendredi à dimanche prochains, au stade Léopold-Sédar-Senghor de Dakar. 
 
Mbagnick Mbaye regrette que ces championnats n’aient pas lieu au stade Iba-Mar-Diop. Il déplore le "manque de tête d’affiche" autour de cette manifestation sportive et déplore que les leaders de l’athlétisme au Sénégal n’aient pu "tirer l’événement vers le haut". 
 
"Il est vrai que notre discipline a perdu de sa superbe", a reconnu l’ancien athlète, soulignant que l’athlétisme sénégalais peut encore retrouver ses lettres de noblesse. 
 
"Je suis content de ce qu’essaie de faire l’équipe du relais 4X100m, mais je suis aussi déprimé parce qu’on ne lui a pas donné les moyens pouvant l’aider à progresser", a-t-il commenté.

SD/ESF/BK