APS
SENEGAL-SPORT-MARATHON

"Le sport, un vecteur de vulgarisation et de communication", selon Matar Ba

Dakar, 15 avr (APS) - Le sport peut être "un vecteur de vulgarisation et de communication" pour tous les autres secteurs d’activités, a soutenu samedi, à Dakar, le ministre des Sports, Matar Ba.
 
S’exprimant au terme des courses de la première journée du "Marathon de Dakar", il a salué la participation "exceptionnelle" des femmes, des jeunes et des sportifs Sénégalais à cette première édition organisée par Zénith Sports. 
 
"Demain (dimanche), nous aurons le marathon et le semi-marathon et nous avons la présence de plusieurs athlètes qui nous viennent d’ailleurs et cela est très important pour le sport et pour la relance de l’athlétisme sénégalais", a reconnu le ministre des Sports.
 
Matar Ba a rappelé que plus de 10 000 coureurs sont attendus à ces courses auxquelles prendront part "l’ensemble des couches sociales du pays". 
 
"Cela nous conforte dans notre position que le sport est au centre de la vie des peuples. On ne peut pas l’occulter", a dit le ministre Matar Ba avant d’ajouter " le sport est "un vecteur important qui permet à l’ensemble des secteurs de l’utiliser pour faire la vulgarisation et la communication".
 
Selon le ministre des sport, "ce marathon est une volonté du chef de l’Etat du Sénégal, Macky Sall qui a voulu offrir aux Sénégalais un événement que l’on retrouve dans toutes les grandes capitales". 
 
En plus de faire la promotion de la destination Sénégal, Matar Ba s’est félicité de la dimension sociale de l’évènement dont la totalité des inscriptions est reversée à la ligue sénégalaise de lutte contre le cancer.

SK/ASB/MKB