Le ministre des Sports invite à un échange d’idées pour faire décoller l’athlétisme local
APS
SENEGAL-AFRIQUE-ATHLETISME

Le ministre des Sports invite à un échange d’idées pour faire décoller l’athlétisme local


Dakar, 5 sept (APS) – La réunion du Conseil de la Confédération africaine d’athlétisme (CAA) est une opportunité à saisir par la Fédération sénégalaise d’athlétisme (FSA) pour voir les voies et moyens de "faire décoller la discipline qui bat de l’aile dans notre pays" a estimé, lundi à Dakar, le ministre des Sports, Matar Ba.



"La Fédération a une belle opportunité de discuter avec ses homologues africains, c’est dans l’échange que viennent les idées", a indiqué le ministre des sports à la presse en marge de l’ouverture de la réunion du Conseil.


Selon Matar Ba, l’athlétisme sénégalais a besoin de décoller et cela passera par un travail à la base.


"Il ne sert à rien de privilégier les compétitions internationales tout en négligeant le travail à la base", a indiqué M. Ba, soulignant que le potentiel est là pour faire décoller les bases.


Et ce n’est pas qu’une question de moyens, a-t-il relevé, rappelant l’initiative de son département ministériel de signer des conventions d’objectifs.


"Nous avons l’ambition de donner un coup de pouce aux disciplines mais il est important de profiter de ces genres de rencontres pour échanger afin de voir ce qui marche chez les autres", a rappelé le ministre de Sports, soulignant que l’Afrique occupe une place enviable dans l’athlétisme mondial.


Tout en disant sa fierté de voir son pays abriter cette rencontre, le ministre des Sports se dit convaincu qu’"avec une synergie des efforts et de la réflexion l’athlétisme continental continuera d’occuper les premières places dans le monde".


Pour sa part, le président de la CAA, le camerounais Hamad Kalkaba Malboum a rappelé que "l’athlétisme africain a battu son record de médailles" lors des derniers Jeux olympiques. 

"Dans la perspective de poursuivre nos efforts dans cette dynamique, je voudrais engager les membres du Conseil à mettre un accent particulier au cours de nos travaux sur les facteurs clés de succès de nos initiatives futures portant essentiellement sur nos manifestations sportives continentales , les programmes de réformes et de développement de l’IAAF", a expliqué le président de la CAA.


 

SD/PON