Le marathon international du Sénégal,
APS
SENEGAL-SPORTS-TOURISME

Le marathon international du Sénégal, "un grand apport" pour le tourisme (promoteur)

Saly-Portudal (Mbour), 29 jan (APS) – Le marathon international du Sénégal de la Petite-Côte, dont la troisième édition s’est tenue jeudi et vendredi, constitue "un grand apport" pour la promotion de la destination touristique sénégalaise, affirme son promoteur Robert Ndiaye.
 
"La Petite-Côte occupe une place extrêmement importante dans le tourisme sénégalais. Et un évènement de ce type constitue un très grand apport pour le tourisme, particulièrement pour la destination de la Petite-Côte", a-t-il fait valoir.
 
M. Ndiaye s’exprimait ce week-end à Saly-Portudal (Mbour, ouest) à l’occasion d’une cérémonie de remise d’une prime de 1,5 million de francs CFA aux vainqueurs de la troisième édition du marathon international du Sénégal de la Petite-Côte.
 
La troisième édition de cette compétition avait regroupé les 25 et 26 novembre derniers, environ deux mille athlètes venus de plusieurs pays à travers le monde, son promoteur parlant d’une ‘"très belle réussite".
 
"Nous avons allier sport, culture et tourisme et il n’y a qu’au Sénégal qu’on peut trouver cela’’, a estimé Robert Ndiaye qui vise, pour la quatrième édition, cinq mille participants.
 
Plusieurs personnalités ont pris part à cette cérémonie de remise de primes, parmi lesquelles l’adjoint au préfet de Mbour, Alseyni Bangoura, le maire de Malicounda, Maguette Sène, ainsi que le directeur de la gestion des stations touristiques de la Société d’aménagement et de promotion des zones et côte touristiques du Sénégal (SAPCO), Babacar Mbengue, entre autres.
 
Les initiateurs de ce marathon en ont profité pour réitérer leur appel à l’endroit des responsables des différentes collectivités locales du département de Mbour, invités à s’approprier cet évènement pour en faire "un véritable produit de promotion de la destination touristique de la Petite-Côte".
 
Dans un contexte marqué par la nécessité de diversifier l’offre touristique, tout comme la culture, le tourisme d’affaire, l’écologie et d’autres formes de tourisme, le tourisme sportif peut également contribuer à la promotion de la destination Sénégal, selon le directeur de la gestion des stations touristiques de la SAPCO, Babacar Mbengue,
 
Pour l’adjoint au préfet du département de Mbour, Alseyni Bangoura, ce marathon "a permis de mettre la lumière sur les grands projets hôteliers et touristiques" qui, selon lui, sont en train d’être mis en œuvre à Pointe-Sarène, Mbodiène et Joal-Finio.
 
"Nous appelons vivement l’ensemble des partenaires à y croire, notamment les sociétés parapubliques ainsi que les élus locaux, pour en faire un évènement de portée mondiale", a lancé M. Bangoura.
 
Le sociétaire du bataillon des sports des forces armées sénégalaises, Christian Manga, a remporté ce marathon pour la troisième fois consécutive. La Togolaise Anaming Mayeza est arrivée première chez les dames.
 
ADE/BK