La réhabilitation de la piste d’Iba Mar Diop est
APS
SENEGAL-ATHLETISME-INFRASTRUCTURE

La réhabilitation de la piste d’Iba Mar Diop est "une nécessité" pour la relance de l’athlétisme (président Fédération)


Dakar, 27 juil (APS) – La réhabilitation de la piste du stade Iba Mar Diop est "une nécessité" si on veut s’inscrire dans la relance de l’athlétisme, a laissé entendre, dans un entretien exclusif avec l’APS, le président de la Fédération sénégalaise d’athlétisme (FSA), Sara Oualy.




"On est arrivé à un point de non-retour, soit on veut relancer l’athlétisme et on n’a pas le choix, la seule alternative qui s’offre c’est la réhabilitation de la piste", a dit le président de la FSA.

Sara Oualy faisait le bilan des championnats nationaux de la discipline qui ont eu lieu le week-end dernier au stade Léopold Sédar Senghor.


Etant la seule piste fonctionnelle de la région de Dakar, les athlètes ont été obligés pour la première journée d’attendre la fin du match Sénégal-Congo (4-1) comptant pour la manche retour du dernier tour qualificatif à la CAN de la catégorie pour démarrer leurs compétitions.


Débutées à 20h, les compétitions ont été clôturées peu après minuit ’’au grand désespoir’’ des encadreurs et des jeunes athlètes, selon des responsables qui se sont plaints à l’APS.


"Nous n’avions pas le choix", a assumé le président de la FSA, rappelant que la société Mondo spécialisée dans la construction des pistes, avait envoyé en mars dernier un expert pour faire l’état des lieux.


"Nous espérons pouvoir tenir les prochains championnats Iba Mar Diop qui est le stade par excellence de l’athlétisme", a par ailleurs ajouté Sara Oualy, soulignant que la première discipline au Sénégal a démarré sa reprise de reconstruction.


"Nous avons de jeunes espoirs qui méritent de se frotter à la crème africaine lors des premiers championnats", a-t-il ajouté.

SD/PON