Au-delà de Rio, Amadou Ndiaye vise les championnats du monde et les JO 2020
APS
SENEGAL-ATHLETISME-AMBITIONS

Au-delà de Rio, Amadou Ndiaye vise les championnats du monde et les JO 2020

Dakar, 20 juil (APS) - L’athlète sénégalais Amadou Ndiaye, vice-champion d’Afrique du 400m haies, a dit s’être fixé pour objectif d’améliorer ses performances à l’occasion des prochains Jeux olympiques de Rio (5 au 21 août), en perspective des Championnats du monde 2017 et des JO 2020.

"Je suis très heureux de concourir aux JO où mon ambition est d’atteindre le second tour et d’améliorer mes performances individuelles", a expliqué l’athlète à l’APS, en marge d’une conférence de presse de la Fédération sénégalaise d’athlétisme (FSA), mercredi, à Dakar.

"Ce seront mes premiers JO, je suis ambitieux mais aussi réaliste", a indiqué le spécialiste des haies dont l’ambition est de franchir le premier tour.

"Sur ma feuille de route, ces olympiades doivent me permettre de me frotter à ce qui se fait de mieux", ce qui ne veut pas dire manquer d’ambition, a-t-il dit.

Amadou Ndiaye, qui a déjà pris part aux Championnats du monde de Pékin en août dernier, où il a été éliminé dès le premier tour, se voit bien tutoyer les meilleurs lors des prochains Mondiaux.

"Cela signifie que j’aurais démontré à Rio qu’on peut me faire confiance pour pouvoir continuer à me préparer dans les conditions optimales pour arriver au niveau des meilleurs", a insisté le jeune athlète, qui s’entraîne depuis deux ans en France.

Il va représenter, avec Amy Sène (marteau), l’athlétisme sénégalais à Rio 
haies).

Au cours de sa rencontre avec la presse, la FSA a tenu à primer ses deux athlètes médailles à Durban (Afrique du sud), en juin dernier, lors des Championnats d’Afrique d’athlétisme.

Amy Sène, médaillée d’or, a reçu une prime d’un million de francs CFA, tandis qu’Amadou Ndiaye a reçu la moitié de cette somme, en récompense de sa médaille d’argent au 400m haies.

SD/BK