Dakar 2026 : Le comité d’organisation veut bénéficier des retombées de Paris 2024(coordonnateur général)
APS
SENEGAL-MONDE-SPORTS

Dakar 2026 : Le comité d’organisation veut bénéficier des retombées de Paris 2024(coordonnateur général)

Dakar, 30 sept (APS) - Le Comité d’organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse Dakar 2026 (COJOJ Dakar 2026) espère bénéficier des retombées de l’organisation des Jeux olympiques Paris 2024, a déclaré son coordonnateur général Ibrahima Wade.

 
‘’Tout cela nous rassure en tant comité d’organisation. Nous sommes convaincus qu’avec Paris qui vient avant nous, nous pouvons bénéficier de legs en termes d’expérience, en termes de matière et de de savoir-faire. Tout cela est important, pour relever le défi qui attend le Sénégal, l’Afrique en 2026’’, a-t-il dit.
 
Le coordonnateur général du COJOJ Dakar 2026 s’exprimait lors de la troisième réunion de l’Alliance Jokko. 
 
‘’La diplomatie sportive est en train d’être opérationnalisée ici. Il y a une volonté des autorités (sénégalaises et françaises), nous lui donnons un contenu concret qui nous permet de bénéficier de l’expérience de la France. Elle a une grande expertise en matière d’organisation de grands événements sportifs’’, a-t-il ajouté.
 
‘’Depuis que Tokyo (Japon) a passé le flambeau à Paris (France), nous avons retenu ensemble et commencé les échanges d’expériences et les échanges d’équipes. Les équipes de Paris 2024 vont venir à Dakar pour nous accompagner dans les dynamiques et les équipes de Dakar 2026 vont aller s’imprégner sur comment on prépare l’organisation des Jeux’’, a expliqué M. Wade.
 
Crée en 2019, l’Alliance Jokoo est un cadre de partenariat entre le Comité national olympique, le COJOJ Dakar 2026 et le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques Paris 2024, avec pour objectif de coordonner les initiatives des institutions françaises visant à contribuer au succès et à l’héritage de la 4-ème édition des Jeux olympiques de la jeunesse à Dakar.
 
Ibrahima Wade a rappelé que dans le cadre de l’Alliance Jokko, des institutions françaises comme l’Agence française de développement(AFD) ont financé la réhabilitation d’infrastructures sportives pour le programme des Jeux olympiques de la Jeunesse Dakar 2026. 
 
M. Wade a cité, entre autres infrastructures, le Stade Iba Mar Diop, le Parc du tour de l’œuf, la Piscine olympique et la Caserne Samba Dièry Diallo.
 
Le coordinateur général du comité d’organisation des JOJ Dakar 2026 a annoncé le lancement prochain des ‘’caravanes JOJ’’ sur l’ensemble du territoire national pour organiser des mini-activités en impliquant les populations.
 
‘’A partir de 2022, nous allons lancer les Jeux olympiques à l’école. Nous allons le faire avant la fin de l’année scolaire ou au plus tard la rentrée prochaine ‘’, a ajouté Ibrahima Wade.
 
Pour sa part, le directeur de cabinet du ministre des Sports, Ibrahima Ndao, s’est dit satisfait du travail du COJOJ, en soulignant qu’il y a des ‘’acquis à consolider’’ et de ‘’nouveaux projets à mettre sur la table’’.
 
‘’Je suis sûr que le Sénégal réussira dans l’organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse’’, a précisé M. Ndao.
 
 
 
 
 

BHC/MD