’’Asaba 2018’’ décide de primer les athlètes médaillés (comité d’organisation)
APS
AFRIQUE-ATHLETISME-RECOMPENSES

’’Asaba 2018’’ décide de primer les athlètes médaillés (comité d’organisation)


De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo

Asaba, 5 août (APS) - Le comité d’organisation de l’édition 2018 des championnats d’Afrique seniors d’athlétisme a annoncé avoir décidé de primer les athlètes ayant remporté des médailles lors de cette compétition qui prend fin ce dimanche à Asaba, au Nigéria.
 

Le comité d’organisation a justifié cette décision par la nécessité de "relever les standards" des compétitions africaines.
 
Une médaille d’or sera ainsi primée à 3000 dollars, soit un peu plus de 1.500.000 francs CFA, une médaille d’argent à 2000 dollars, environ un million CFA, contre 1000 dollars, environ 500.000 francs CFA, pour une médaille de bronze.
 
La Confédération africaine d’athlétisme (CAA) n’a pas avalisé la décision des organisateurs de primer les athlètes médaillés, ne voulant pas instituer une pratique qui peut devenir un boulet pour les pays candidats à l’organisation des futures éditions des championnats d’Afrique seniors d’athlétisme.
 
Outre ces primes, les organisateurs auraient apporté un concours financier à certaines délégations présentes à Asaba, notamment en matière de transport.
 
En dépit des moyens financiers qui semblent avoir été déployés, de graves dysfonctionnements ont été notés dans l’organisation de ces championnats, s’agissant notamment de l’acheminement des athlètes de Lagos, la capitale du NIgéria, à Asaba, le lieu des compétitions.
 
Ces difficultés avaient été jugées tellement importantes que le comité d’organisation et la CAA avaient d’un commun accord reporté d’une demi-journée le démarrage des compétitions, initialement prévu mercredi matin.
 
SD/BK