Alexandre Bouzaid dit s’être trompé de tactique
APS
SENEGAL-JO-ESCRIME-REACTION

Alexandre Bouzaid dit s’être trompé de tactique

De l’envoyé spécial de l’APS : Ahmadou Bamba Kassé 
 
Rio, 9 août (APS) - L’épéiste sénégalais Alexandre Bouzaid, défait mardi à Rio par le Hongrois Boczko Gabor par 15 points à 9, a avoir mal lu la stratégie de son adversaire du jour.
 
"Il a été meilleur que moi tactiquement", a déclaré Bouzaïd selon qui Gabor a changé sa manière de jouer, ce qui l’a amené à se tromper dans son approche tactique.
 
Face au cador hongrois, l’escrimeur sénégalais a tout donné mais n’aura réussi qu’à repousser l’échéance en disputant largement le troisième set avant de passer son tour et se faire éliminer de la course aux médailles.
 
"Sur le plan stratégique, on l’avait bien étudié depuis des mois, on pensait qu’il allait beaucoup avancer et nous on allait le contrer, mais il a complètement changé son jeu et est allé directement aux corps" dans le combat, a expliqué l’épéiste sénégalais.
 
Avec cette défaite, Alexandre Bouzaid quitte l’édition 2016 des Jeux olympiques (5-21 août) dès les phases de poule comme à Londres, en 2012.
 
Cette mauvaise lecture, selon lui, explique le contenu du combat durant lequel le Hongrois a logiquement mené les deux premières manches (4-2 deux fois) avant qu’il ne soit repoussé par Bouzaid sur la dernière manche jusqu’à 7-5.
 
L’épéiste reconnaît d’ailleurs avoir tardé à comprendre le changement de tactique de son adversaire, d’où son réveil tardif dans la partie.
 
"J’ai mis du temps à comprendre cette stratégie, j’aurais dû rapidement le pousser dans ses deux mètres plutôt que de le laisser diriger le match", a-t-il indiqué. 
 
"Sur la fin, j’ai commencé à mettre des doubles, à aller au corps et j’ai commencé à trouver le ton pour lui mettre des touches mais c’était déjà trop tard, parce qu’un match, c’est en 15 touches et non 30", se désole Bouzaïd.
 

ABK/BK