APS
AFRIQUE-ATHLETISME-BILAN

"Asaba 2018’’ : tout n’a pas été mauvais, selon le DG de la CAA


Dakar, 10 août (APS) – Les 21-èmes championnats d’Afrique seniors athlétisme, marqués par ’’des difficultés dans la gestion de la logistique’’ ont été ‘’aussi un grand succès populaire’’, selon le directeur général de la Confédération africaine d’athlétisme (CAA), le Sénégalais Lamine Faty, responsable de la coordination de la compétition.



’’Personne ne peut nier les problèmes au niveau du transfert de Lagos à Asaba, mais tout n’est pas à jeter dans ces championnats. Au contraire, ils ont conforté l’idée que l’athlétisme reste un sport de choix sur notre continent qui a une grosse marge de progression’’, a dit à l’APS, le DG de la CAA, en faisant le bilan des championnats, qui ont eu lieu dans la capitale de l’Etat du Delta (Nigeria), du 1er au 5 août.


‘’Le stade était plein à chacune des journées de compétition en dépit du fait que l’entrée était payante’’, a rappelé M. Faty, se réjouissant de la forte mobilisation des autorités locales auprès du Comité d’organisation.


Il a indiqué que "la réussite est telle, que les championnats ont conforté les autorités locales à confirmer Asaba dans leur circuit des meetings de la CAA’’.


La ville nigériane fait partie des sites retenus par l’instance dirigeante de l’athlétisme africain qui a décidé, en début d’année, de lancer son circuit de meetings afin d’avoir des compétitions sur le plan continental.


Pour ce circuit dénommé ’’African Athletics Tour’’, il s’agit d’une série de cinq meetings prévus à Cape Town (Afrique du Sud), Nairobi (Kenya), Brazzaville (Congo), Addis-Abeba (Ethiopie) et Asaba (Nigeria).

La ville nigériane a couru sa première édition, le 18 juillet dernier, ’’pour tester par la même occasion les installations ayant finalement abrité les Championnats d’Afrique 2018’’, a dit le DG de la CAA.


‘’C’est un acquis de taille parce que cet Etat est une fabrique de champions au Nigeria selon les propres termes des autorités locales qui ont décidé de prendre prétexte de ces championnats pour conforter cette position’’, a commenté le dirigeant. Il a salué les importants moyens mis en place par le Comité d’organisation.


‘’Les gens se focalisent sur les impairs, mais il faut rappeler que le Comité d’organisation avait fait voyager à ses frais les chefs de mission à quelques semaines du démarrage des championnats pour faire l’état des lieux et pouvoir anticiper’’, a-t-il répété.


Il a évoqué de même "cet appui de 2000 dollars (environ un million de francs) aux délégations présentes’’, sans compter la décision du comité local de primer les médaillés.


’’Et sur le plan de la présence, Asaba 2018 a établi un record de participants avec 49 sur les 54 pays membres de la CAA et un nombre de 681 athlètes (274 dames et 407 hommes’’, a-t-il par ailleurs ajouté.


’’C’est une bonne base de données, et l’Algérie (la ville Oran) qui va abriter les prochains championnats devrait pouvoir profiter de tous ces aspects pour faire une meilleure compétition’’, a-t-il fait savoir.


SD/ASG/OID