Les Lions veulent améliorer leur moisson lors des prochains Championnats d’Afrique (entraîneur)
APS
SENEGAL-JUDO-OBJECTIFS

Les Lions veulent améliorer leur moisson lors des prochains Championnats d’Afrique (entraîneur)

Dakar, 6 mai (APS) - Le Sénégal vise de bien meilleurs résultats à l’issue des championnats d’Afrique de judo qui démarrent sur son sol le 18 mai prochain à Diamniadio, en comparaison de sa moisson de la précédente édition, a déclaré le directeur des équipes nationales, Abdou Karim Seck, dans un entretien avec l’APS.

A Madagascar, où s’était tenue la précédente édition des championnats d’Afrique de judo, en 2019, le Sénégal avait remporté le titre continental dans la catégorie des plus de 100 kg, grâce à Mbagnick Ndiaye.
 
Les combattants sénégalais ont également remporté une médaille d’argent par équipe et deux médailles de bronze, a rappelé Me Seck.
 
"Nous voulons faire mieux à domicile mais rien n’est moins sûr au vu de la qualité des adversaires", a dit le technicien, champion d’Afrique en 1996 à Pretoria. Il ajoute toutefois que l’objectif assigné aux combattants sénégalais est de "représenter dignement" le pays.
 
"Tous les ténors seront là, nous avons bien travaillé et nous avons de la qualité dans notre groupe de performance", a indiqué Abdou Karim Seck, en stage fermé avec son groupe depuis le 1er mai au stade Léopold Sédar Senghor.
 
Il estime toutefois qu’il est "difficile de se projeter sur ces Championnats parce qu’ils seront les plus relevés de ces dernières années en raison de leur proximité avec les Jeux olympiques de Tokyo" prévus en juillet.
 
L’équipe nationale du Sénégal compte un groupe de 18 judokas (neuf filles et garçons), dont les deux expatriés Mbagnick Ndiaye, qualifié pour Tokyo 2020 reporté à juillet à cause de la pandémie du coronavirus et Abderahmane Diao.

SD/BK/ASG