Championnats d’Afrique de taekwondo : le comité d’organisation s’attend à une participation forte et de qualité
APS
SENEGAL-AFRIQUE-SPORTS

Championnats d’Afrique de taekwondo : le comité d’organisation s’attend à une participation forte et de qualité

Dakar, 26 avr (APS) – Le comité d’organisation des 12èmes championnats d’Afrique de taekwondo dit s’attendre à une participation forte et de qualité à cette compétition prévue les 5 et 6 juin à Diamniadio (Sénégal), a dit à l’APS son président, Balla Dièye.

 
‘’Nous aurons 30 à 40 pays, et nous attendons des champions olympiques, du monde et d’Afrique, à ces championnats’’, a-t-il souligné.
 
Selon Balla Dièye, également président de la Fédération sénégalaise de taekwondo (FST), les tireurs africains qualifiés aux Jeux olympiques (JO) 2020 auront la possibilité de marquer des points lors de ces joutes.
 
Celui parmi eux qui sera sacré champion d’Afrique engrangera 40 points et ira aux JO avec ce score, lequel lui permet de soigner son rang lors du tirage au sort pour désigner ses futurs adversaires, a expliqué l’ancien champion du Sénégal.
 
C’est pourquoi, en plus de voir débarquer l’écrasante majorité des 54 fédérations africaines, Balla Dièye attend les stars africaines de la discipline : le Gabonais Anthony Aubamen (médaillé d’argent à Londres en 2012), le Nigérien Abdoulrazak Issoufou Alfaga (+80 kilos, médaillé d’argent à Rio en 2016), et l’Ivoirien Cheikh Cissé Sallah.
 
Après avoir réussi une véritable razzia en Afrique en 2015, le tireur ivoirien est devenu, à Rio 2016, le premier champion olympique de son pays.
 
Les Championnats d’Afrique de taekwondo seront aussi l’occasion pour la FST de tester ses capacités d’organisation, a ajouté Balla Dièye.
 
‘’Après avoir commencé la formation de nos cadres et la tenue régulière de nos compétitions, nous avons inscrit l’organisation des compétitions internationales dans notre feuille de route’’, a-t-il rappelé.
 
‘’Avec le Dakar Arena de Diamniadio, nous pouvons offrir ce qu’il y a de meilleur à notre continent et au monde en termes de structure d’accueil’’, a souligné le président de la FST. 
 
Balla Dièye, à la présidence de cette fédération depuis deux ans, dit avoir associé à l’organisation de la compétition le ministère des Sports et le Comité national olympique et sportif sénégalais.
 
Les athlètes sénégalais, 16 au total, auront l’occasion de connaître ce qui se fait de mieux dans la discipline au niveau continental et mondial, a-t-il souligné. 
 
Ce sera aussi l’occasion, selon le président de la FST, de se préparer aux JO de Paris 2024.
 
‘’Nous pourrons donner l’opportunité à nos athlètes d’avoir une rude concurrence’’, a-t-il poursuivi.
 
La Fédération sénégalaise de taekwondo va profiter de ces championnats pour se doter d’équipements et donner l’occasion aux réceptifs hôteliers d’avoir de la clientèle.
 
‘’Tout le monde sait que l’industrie touristique souffre (…) Si nous pouvons, avec cette compétition, lui permettre de se renflouer, ce serait bien’’, a souligné Balla Dièye, annonçant que les délégations seront logées à Saly-Portudal (ouest).

SD/ASG/ESF