Balla Dièye croit ferme en ses chances de médaille
APS
SENEGAL-JO-TAEKWONDO

Balla Dièye croit ferme en ses chances de médaille

De l’envoyé spécial de l’APS : Ahmadou Bamba Kassé
 
Rio de Janeiro (Brésil), 10 août (APS) - Balla Dièye participe à Rio aux premiers Jeux olympiques de sa carrière, mais le taekwondiste sénégalais affirme n’être pas venu en victime expiatoire, d’autant que la règle suivant laquelle il faut plusieurs olympiades pour espérer remporter une médaille peut selon lui connaître des exceptions.
 
"A toute règle, il y a une exception. Anthony Obam l’a fait", a répondu Balla Dièye, à la question de savoir s’il pense que malgré son inexpérience à ce niveau, il lui est possible de remporter une médaille.
 
L’athlète, qui combat dans la catégorie des moins de 68 kilos, considère qu’il lui est possible de s’inspirer du Gabonnais Obam qui, pour ses premiers jeux, avait remporté une médaille d’argent pour son pays, en dépit de son inexpérience des joutes olympiques.
 
"Anthony Obam a décroché une médaille olympique à sa première participation. Il y a (aussi) un Afghan, dont le pays est en guerre et qui décroche une médaille à sa première participation. Donc, il suffit juste d’y croire et moi j’y crois", a déclaré Balla Dièye.
 
Le taekwondiste compte faire tout ce qui est en ses possibilités, la compétition et le sort devant en définitive décider pour lui et ses résultats.
 
Une médaille "dépend du bon Dieu. Moi, je ferais ce que je dois faire, c’est-à-dire me battre, être sérieux sur le tapis et défendre mon pays en donnant des coups. Maintenant, le bon Dieu décidera du résultat", a dit l’athlète sénégalais, qui continue sa préparation pour être à 100 %, avec l’aide de son entraîneur allemand Boris Winck.
 

ABK/BK