Vers la réhabilitation du stade Caroline Faye de Mbour
APS
SENEGAL-CHINE-SPORTS-INFRASTRUCTURES

Vers la réhabilitation du stade Caroline Faye de Mbour

Mbour, 12 jan (APS) – Le stade Caroline Faye de Mbour (Ouest), en situation de dégradation avancée, va être très bientôt réhabilité dans le cadre de la coopération sino-sénégalaise, a annoncé mardi, le directeur des infrastructures sportives au ministère des Sports, Cheikh Ahmed Tidiane Sarr.
 
M. Sarr s’exprimait au cours d’une visite du stade en compagnie d’une délégation chinoise dirigée par le responsable du projet d’assistance technique à huit stades du Sénégal et des techniciens du ministère des Sports du Sénégal.
 
"Depuis quelques années, le stade Caroline Faye de Mbour souffre, ce qui fait que beaucoup de compétitions ne s’y tiennent plus. C’est pourquoi nous avons été instruits par le ministre des Sports, Matar Bâ, pour venir faire l’état des lieux, en vue de remédier aux différents problèmes", a-t-il notamment dit en présence des autorités locales et des membres du mouvement sportif.
 
Selon lui, la coopération chinoise va réhabiliter cette infrastructure sportive et la rendre fonctionnelle, pour permettre aux équipes de Mbour d’y retourner.
 
"Mbour est une ville sportive, il n’est donc pas question de laisser ce stade en l’état actuel. Le travail de réhabilitation va démarrer bientôt, après le diagnostic nécessaire fait par l’équipe des techniciens chinois et sénégalais", a précisé M. Sarr.
 
La réhabilitation va concerner l’éclairage, la pelouse, la sonorisation, entre autres parties du stade qui a été inauguré en 2013 après une réhabilitation faite dans le cadre de la coopération chinoise. Les travaux de mise aux normes ont été réceptionnés le 5 mars 2015 par le Premier ministre d’alors, Mahammad Boun Abdallah Dionne.
 
"Cette mission d’assistance technique va rester pendant trois ans au Sénégal, pour réparer, réhabiliter et assurer le suivi, pour qu’à chaque fois qu’il y ait problème, de pouvoir intervenir", a fait savoir le directeur des infrastructures sportives au ministère des Sports.
 
Il soutient que cette mission va profiter de son séjour dans le pays pour former tous les préposés à l’entretien de la pelouse, de l’éclairage, de la plomberie. Ce qui, à son avis, permettra une viabilité des infrastructures.
 
"Nous attendons le rapport des techniciens qui vont nous dire le délai imparti aux travaux", a indiqué M. Sarr, estimant qu’il appartient aux autorités municipales de faire le bilan de la gestion du stade Caroline Faye, parce que les missions sont bien définies au niveau des textes réglementaires.
 
ADE/ASB/OID