Toujours et encore des accessits pour les Lions
APS
SENEGAL-FOOTBALL-BILAN

Toujours et encore des accessits pour les Lions

Dakar, 31 déc (APS) – L’équipe du Sénégal a encore fait naître des espoirs qui n’ont pas abouti en trébuchant à la dernière marche de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), alors que nombre d’observateurs la voyait être couronnée au soir du 19 juillet dernier au Caire (Egypte) au regard de sa pléiade de stars.
 
Comme en 2002, année de sa défaite en finale contre le Cameroun, le Sénégal n’a encore récolté que des accessits, laissant le titre à une autre sélection africaine, l’Algérie cette fois.
 
Cette année a été finalement celle des espoirs déçus et avait commencé avec la sélection U20 qui avait fait un carton plein lors de son parcours avant de céder contre celle du Mali en finale de la CAN de la catégorie, en février dernier, au Niger.
 
Et pourtant, les coéquipiers du capitaine Ousseynou Cavin Diagne avaient commencé leur compétition par une victoire contre cette même équipe qui les a contraints au nul avant de les battre aux tirs au but en finale.
 
Les U17 prédestinés à concourir pour le titre continental en avril dernier, sont passés, sur le terrain, à côté de leur sujet. 
 
S’ils ont réussi à se rattraper en se qualifiant à la Coupe du monde de la catégorie, la Guinée ayant été reconnue coupable d’avoir triché sur l’âge de certains de ses joueurs, les cadets de Malick Daff n’ont réussi qu’à nourrir des regrets en se faisant sortir en huitième de finale du Mondial.
 
Quelques mois plus tôt, les U20 n’avaient non plus réussi à passer le cap des quarts de finale, se faisant sortir aux tirs au but par la Corée du Sud.
 
Au niveau des clubs, c’est toujours la même ritournelle avec Génération Foot qui, après avoir fait voir des qualités certaines, a encore échoué à franchir le dernier palier pour s’inviter dans les poules.
 
Si le Zamalek, son tombeur en Ligue des champions peut être considérée comme une équipe mieux structurée au palmarès bien fourni, il fait reconnaître que l’équipe championne du Sénégal a commis une véritable faute professionnelle contre l’équipe béninoise d’ESAE, qui l’a sortie du tour de cadrage de la Coupe de la CAF.
 
Après une défaite 0-1 à l’aller à domicile, le représentant sénégalais a réussi à remettre les pendules à l’heure lors de la manche retour au Bénin avant de trébucher aux tirs au but.
 
Depuis 2004, soit cinq ans avant l’avènement de l’ère du professionnalisme au Sénégal en 2009, aucun club sénégalais n’a réussi à intégrer cette phase de poules devenue comme un plafond de verre.
 
Dans ce contexte, les difficultés à trouver des infrastructures sportives dignes de ce nom, le manque de liquidités de la Ligue sénégalaise de football professionnel, obligée de faire appel à la Fédération sénégalaise de football (FSF) pour engager sa saison 2019-2020 sont autant d’entraves à l’émergence du football local et son insertion parmi ceux qui comptent sur le continent. 
 
SD/BK/OID