Phases nationales : Ziguinchor place six équipes en quart de finale
APS
SENEGAL-SPORTS

Phases nationales : Ziguinchor place six équipes en quart de finale

Ziguinchor, 22 août (APS) – La région de Ziguinchor qui avait la part belle avec 10 équipes sur les 22 partantes a réussi à placer six formations en quart de finale des phases nationales, là où toutes les autres équipes des autres régions sont éliminées, exceptées Dakar et Thiès.
 

Ziguinchor peut d’ores et déjà compter sur au moins deux équipes en demi-finales puisque les deux premiers quarts de finales opposent quatre équipes de Ziguinchor. Cap-Skring va rencontrer Entente Saint-Etienne de Bignona, tandis que Bassène de Bignona sera opposé à Renaissance de Ziguinchor.
 
Soucoupapaye, une autre équipe de Ziguinchor, va croiser le fer à l’ASC Darou Salam de Dakar. Diamaguène de Thiès tentera de se qualifier en demi-finale devant Bendoula de Ziguinchor.
 
Après les matches de poule organisés dans les trois départements (Ziguinchor, Oussouye et Bignona), les quarts de finale sont prévus dans la nuit de mardi à mercredi au stade Aline Sitoé Diatta. 
 
La 30ème édition des phases nationales du championnat populaire communément appelé "Navétanes", organisée par l’Organisme national de coordination des activités de vacances (ONCAV), regroupe 22 équipes séniors dont 10 de Ziguinchor, la région hôte, et 18 équipes cadettes.
 
En plus des compétitions de football, des prestations de troupes théâtrales, des combats de lutte simple, une élection miss "Navétanes" ainsi que des journées de sensibilisation contre le paludisme et les maladies nouvelles sont au menu de l’édition 2016.
 
Les organisateurs ont aussi organisé la troisième édition de l’université d’été des "Navétanes", dont le thème central a porté sur "Citoyenneté active au service du développement". Il a été développé par le médiateur de la République Me Alioune Badara Cissé. 
 
D’autres sous-thèmes liés à l’éducation, au développement durable et à la lutte contre l’extrémisme ont fait également l’objet d’échanges entre experts lors de panels proposés par l’ONCAV. 
 

MTN/PON