Le marathon de la Petite Côte a un
APS
SENEGAL-SPORT-ECONOMIE

Le marathon de la Petite Côte a un "grand enjeu économique" (maire)

Malicounda (Mbour), 25 sept (APS) – Le maire de Malicounda (Mbour), Maguette Sène a indiqué, samedi, que le marathon international de la Petite Côte dont la deuxième édition se déroulera du 25 au 27 novembre prochain a "un grand enjeu économique".

 

"Au-delà de l’aspect sportif de ce marathon international de la Petite Côte, il y a un grand enjeu économique, parce que notre tourisme est agonisant", a souligné Maguette Sène lors d’un point de presse tenu par les organisateurs dans sa commune.

"Toute initiative, toute activité qui tend à relancer ce secteur du tourisme, nous devons, nous tous, nous y inscrire et y participer. Les
élus du département de Mbour ont mis en place une structure pour
travailler à la relance du tourisme. Il ne faut pas seulement se limiter à des intentions, il faut poser des actes concrets qui permettent de booster le tourisme", a-t-il indiqué.

Demandant aux autres maires de la Petite Côte de venir jouer
leur partition à ce marathon pour lui donner un engouement populaire, l’édile de Malicounda a estimé qu’à travers une telle activité, "l’occasion nous est donnée de redorer le blason du tourisme".

M. Sène a signalé avoir, dès le début, cru à ce projet, parce que
convaincu qu’"il faut diversifier la politique sportive au niveau des
collectivités et ne pas se limiter seulement à appuyer deux disciplines sportives".

"Il faut qu’on s’inscrive dans une diversification de notre politique sportive et ne pas se focaliser seulement sur le football, le basket
ou la lutte. L’athlétisme aussi est un moyen de faire connaître un pays, une contrée ou une commune. C’est aussi l’occasion de faire courir nos jeunes, de faire découvrir nos talents pour qu’ils puissent croire que demain, ils pourront aller faire l’athlétisme au Jeux Olympiques ou ailleurs dans d’autres compétitions internationales", a dit M. Sène.

Les coureurs conviés à cette deuxième édition partiront de la station balnéaire de Saly-Portudal à Pointe-Sarène, en passant par Mbour, Mballing, Warang et Nianing, sur une distance de 42 kilomètres en aller et retour. Il y a aussi, outre les 42 km, des circuits de 21 km, 10 km et 2 km pour les enfants également. 

ADE/PON