Le lac Rose choisi pour une série de courses révolutionnaire tout-terrain électrique
APS
SENEGAL-SPORTS

Le lac Rose choisi pour une série de courses révolutionnaire tout-terrain électrique

Dakar, 14 mai (APS) - Le lac Rose va accueillir, les 29 et 30 mai, la deuxième des cinq courses de la nouvelle série révolutionnaire de courses tout-terrain électriques, Extreme E, annonce un communiqué reçu à l’APS.
 
‘’Cet événement sportif marque le retour de la course tout-terrain sur l’un de ses parcours d’origine, l’emblématique Paris-Dakar, qui a débuté en 1978 mais ne s’est pas terminé dans la capitale sénégalaise depuis 2007. La course d’Extreme E au Sénégal - l’Ocean X Prix - se déroule au lac rose les 29 et 30 mai’’, indique le texte. 
 
Il signale que la plateforme to.org, fondée par Nachson Mimran et Arieh Mimran, a scellé un partenariat officiel dans le programme Legacy de la nouvelle série révolutionnaire de courses tout-terrain électriques, Extreme E.
 
Fondée en 2015, to.org est une plateforme qui opère dans le domaine du capital-risque, de la philanthropie et de l’espace créatif.
 
Le communiqué affirme que l’équipe de To.org a ‘’travaillé avec les organisateurs d’Extreme E pour aider à définir le lieu de la deuxième des cinq courses de cette série mondiale’’. ‘’En outre, en tant que partenaire du programme Legacy d’Extreme E au Sénégal, To : Foundation a travaillé avec les organisateurs de l’événement pour choisir des projets Legacy spécifiques, axés sur la lutte contre les effets du changement climatique au Sénégal.’’
 
‘’Cette série de courses internationales mettra le Sénégal à l’honneur en présentant les diverses beautés de ce pays sur une plateforme mondiale’’, a dit, dans le communiqué, le président-directeur général et cofondateur de To.org, Nachson Mimran. 
 
Il souligne qu’en plus de pouvoir ‘’exposer tout ce qu’il a à offrir aux touristes, aux entreprises et aux entrepreneurs internationaux’’, le Sénégal ‘’bénéficiera d’initiatives environnementales visant à lutter contre les effets du changement climatique’’. 
 
Extreme E a attiré certains des plus grands noms du sport automobile, notamment les champions du monde de formule 1 Lewis Hamilton et Nico Rosberg, ainsi que Jenson button.

Le choix du lac Rose comme lieu de course s’explique par la volonté de ‘’mettre en lumière de nombreux problèmes, tels que les effets du changement climatique et la santé des océans pour les communautés côtières’’.
 
Le communiqué annonce qu’‘’avec le programme Legacy du Sénégal’’, Extreme E a décidé de soutenir deux projets en collaboration avec To.org et le partenaire de mise en œuvre Oceanium.
 
Le premier de ces deux projets consiste à reboiser et à protéger plus d’un million de mangroves le long du littoral sénégalais.
 
Le communiqué relève qu’Extreme E a aidé à la reforestation et à la protection d’un demi-million de mangroves sur une superficie de 65 hectares au Sénégal.
 
‘’Dans le cadre de son deuxième projet Legacy, Extreme E a également soutenu la communauté locale par le biais du projet écozone, en collaboration avec To.org et le groupe Senghor’’, signale-t-il. 
 
Selon le texte, ce projet basé au lac Rose, près du lieu de la course d’Extreme E, ‘’vise à mettre en avant les problèmes climatiques en encadrant et en éduquant les élèves de cinq écoles sur le recyclage du plastique et la protection de l’environnement’’.
 
Extreme E est présenté comme ‘’une série de courses radicalement nouvelle’’ où les ‘’SUV (véhicules utilitaires de sport) électriques s’affrontent à travers le monde, dans des environnements extrêmes, qui ont été endommagés ou affectés par les problèmes climatiques et environnementaux’’.
 
‘’Ce voyage mondial en cinq courses met en lumière l’impact du changement climatique et de l’intervention humaine dans certains des endroits les plus reculés du monde et encourage l’adoption de véhicules électriques pour aider à préserver l’environnement et à protéger la planète.’’


ASG/ESF